Destruction de bars à Béguédo: 31 personnes interpellées par la police (Procureur)

En mars dernier, la destruction de bars à Béguédo, une commune rurale située dans la région du Centre-Est, avait créé de vives réactions dans tout le pays. Dans un communiqué qui est à Sidwaya Internet, le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Tenkodogo, Charles COULIDIATI, annonce l’ouverture d’une enquête et l’interpellation de 31 personnes.

 Dans la nuit du 30 au 31 mars 2022, nous avons été informés de ce qu’un groupe, d’une cinquantaine de personnes se déplaçant à bord de motocyclettes, s’est adonné à des actes de violence, de vandalisme, de destruction et d’incendie de bars (maquis) dans la ville de Béguédo. Des premiers éléments d’informations recueillis, il ressort que les mêmes individus avaient proféré des menaces à l’encontre des tenanciers des maquis et bars suscités, en les sommant de les fermer dans un délai imparti. A l’expiration de ce délai, les responsables des débits de boissons se sont exécutés mais cela n’a pas empêché ces personnes de passer à l’acte. Le bilan provisoire fait état de nombreux et d’importants dégâts matériels. Heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Une enquête a immédiatement été ouverte par mon parquet en vue d’élucider les faits et situer les responsabilités. A cet effet, instruction a été donnée à la police nationale de procéder à l’interpellation des personnes suspectées. Sur la cinquantaine de personnes recherchées, trente et une (31) ont pu être interpellées et l’enquête suit son cours. Toute personne victime ou témoin des incidents intervenus peut se rendre spontanément au commissariat central de police de la ville de Tenkodogo aux fins de se faire auditionner.

Tout en saluant le professionnalisme des Forces de Défense et de Sécurité qui ont conduit cette opération, le parquet de Tenkodogo tient à rassurer la population de son engagement ferme à faire respecter l’ordre et la loi. Il appelle par ailleurs au calme et invite la population à recourir aux autorités compétentes pour le règlement de leurs différends.

 

Tenkodogo, le 05 avril 2022

Le Procureur du Faso

Charles COULIDIATI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.