Appel à projets du FDCT: Les lignes directrices expliquées aux acteurs culturels de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Nord

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) va, du 19 au 26 avril 2022, à la rencontre des acteurs culturels du Burkina Faso pour mieux les informer sur le deuxième appel à projets dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux Industries créatives et à la  Gouvernance de la culture (PAIC GC).

Depuis le 31 mars 2022, le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) a lancé son deuxième appel à projets dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux Industries créatives et à la  Gouvernance de la culture (PAIC GC). Un projet financé par l’Union européenne(UE) à hauteur de plus de deux milliards de FCFA. Pour mieux informer les acteurs culturels et touristiques et les inciter  à déposer leurs projets pour financement, le FDCT se déploie, du 19 au 26 avril 2022, dans toutes les régions du Burkina Faso. Le mardi 19 avril dernier, des  équipes du FDCT étaient à Kaya (région du Centre-Nord) et à Dédougou (Boucle du Mouhoun). Aux acteurs culturels et touristiques du Centre-Nord,  la directrice de l’Analyse et du suivi-évaluation (DASE) du FDCT a présenté les filières concernées par l’appel à projets, à savoir  le cinéma et audiovisuel, les arts de la scène et les arts plastiques et appliqués. Et d’ajouter que les projets à financer doivent porter sur la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, la production d’œuvres artistiques et culturelles dans les domaines des arts de la scène et des arts plastiques et appliqués, la mise en marché des biens et services artistiques et culturels et le renforcement des capacités professionnelles et opérationnelles des acteurs des filières ciblées.

Une subvention de 39 millions maximum par projet

Le contrôleur de gestion au FDCT, Jean Pierre Bado

Pour ce deuxième appel à projets,  le montant des subventions varie de  10 à 39 millions de francs CFA. Lorsqu’un projet est retenu, a-t-elle fait savoir, le promoteur doit s’acquitter d’un apport personnel (co-financement) d’au moins 15% du coût total du projet et de frais de dossier à hauteur de 1% du montant de la subvention accordée par le FDCT. «J’invite tout le monde à prendre part à ces appels à projets, parce que le FDCT aide vraiment tous les promoteurs culturels qui remplissent toutes les conditions édictées. J’ai déjà bénéficié de financement de mes projets à travers ce fonds. Le FDCT est vraiment très flexible», a déclaré l’administrateur général du complexe touristique et hôtelier Yaoguéta de Korsimoro, Eric Ouédraogo. A Dédougou, les représentants du FDCT ont, via des informations sur les lignes directrices du PAIC GC, conseillé aux acteurs culturels et touristiques de la région de la Boucle du Mouhoun de monter des projets innovants dans les filières du cinéma et l’audiovisuel, des Arts de la scène et des Arts plastiques et appliqués.   Selon le contrôleur de gestion au Fonds de développement culturel et touristique, Jean Pierre Bado, le PAIC GC subventionne les projets portés par les entreprises, les associations, les coopératives ou les groupements d’intérêt économique. Et de préciser que ce programme  intervient aussi dans le renforcement des capacités professionnelles et opérationnelles des acteurs, en plus du financement  de la production d’œuvres culturelles et de la mise sur le marché des biens et services artistiques et culturels. Pour le coordonnateur de la Fédération des filières Arts plastiques et appliqués de la Boucle du Mouhoun, Abdou Tiama, cette rencontre permettra aux acteurs de la région de comprendre les procédures du PAIC GC afin de bien postuler au présent appel à projets. Les dossiers sont reçus au siège du FDCT jusqu’au 1er  juin 2022.

Alassane KERE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.