Présidentielle française : Emmanuel Macron réélu

Le président français sortant Emmanuel a été réélu, hier dimanche 24 avril 2022, à l’issue du second tour de l’élection présidentielle. Il a obtenu 58,2% des voix contre 41,8% pour la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen.

Les résultats du second tour de l’élection présidentielle française ont livré, dans la soirée d’hier dimanche 24 avril 2022, leur verdict. Le candidat de la République en marche, Emmanuel Macron, est réélu Président de la France. Il a obtenu 58,2% des suffrages. Quant à Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national, elle s’est inclinée avec 41,8% des voix et le taux d’abstention est de 28,2%, selon les estimations d’Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France24-RFI-MCD. La candidate de l’extrême droite a estimé que son score est « une éclatante victoire ». « Des millions de nos compatriotes ont fait le choix du camp national et du changement. J’adresse ainsi ma plus profonde gratitude à tous ceux qui m’ont fait confiance au premier tour et tous ceux qui, par millions, nous ont rejoint au second. Je poursuivrai mon engagement pour la France et les Français, avec l’énergie, la persévérance et l’affection que vous me connaissez », a promis la candidate du Rassemblement national à la publication des résultats. Présents au QG du parti La République en marche, plusieurs ministres se sont réjouis de la large réélection d’Emmanuel Macron. « C’est une grande satisfaction. Nous avons assisté à une forte mobilisation des Français pour le maintien de nos valeurs. Les Français n’ont pas voulu d’une France qui se rétrécit », a confié le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

A l’issue du premier tour de l’élection présidentielle en France, sur les 12 candidats qui étaient en lice, les candidats Emmanuel Macron du parti politique La République en marche et son challenger Marine Le Pen du Rassemblement national, ayant respectivement obtenu 27,85% et 23,15% des suffrages exprimés, avaient été retenus pour l’échéance du second tour. Au Burkina Faso, les citoyens français ont, à cet effet, voté hier dimanche 24 avril en début de matinée, à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, les deux villes où ont été implantés les bureaux de vote. Dans la capitale burkinabè, c’est l’Institut français sous haute sécurité qui a servi de cadre pour le suffrage. Ouverts de 8h à 19h GMT, les bureaux de vote ont connu une forte affluence à partir de 10h30. Selon le président du bureau de vote de Ouagadougou, Samer Safty, ce sont environ 3000 inscrits Français au pays des Hommes intègres qui ont été appelés à accomplir leur droit de vote. « Parmi les inscrits, on a des Français d’origine et des binationaux », a-t-il affirmé. M. Safty a, par ailleurs, confié autour de 11h15mn que tout était dans l’ordre pour que le vote puisse bien se dérouler. « Je profite de l’occasion pour remercier les autorités burkinabè d’avoir mis en place un dispositif sécuritaire satisfaisant », a laissé entendre Samer Safty.

Soumaïla BONKOUNGOU

Dô DAO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.