Rwanda : les premiers migrants clandestins expulsés de Grande Bretagne, attendus ce mardi  à Kigali

En dépit des protestations-même de l’ONU- le  Royaume-Uni maintient son projet d’envoyer les demandeurs d’asile clandestins au Rwanda.

Selon l’AFP, le gouvernement entend ainsi dissuader les clandestins à traverser  illégalement la Manche pour arriver sur son territoire. Les premiers migrants sont attendus ce mardi à Kigali, la capitale rwandaise.

« Nous n’allons d’aucune façon être dissuadés ou gênés par certaines critiques », a déclaré le Premier ministre britannique, Boris Johnson.  Au Rwanda, les autorités soutiennent que c’est faire preuve de bonne action en accueillant des milliers de migrants sans papiers. « Nous ne pensons pas qu’il soit immoral d’offrir un chez-soi aux gens », a confié la porte-parole du gouvernement, Yolande Makolo.

Selon l’accord avec Kigali, Londres décaissera environ 92 milliards de FCFA (140 millions d’euros) pour financer l’opération dans un premier temps.

AK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.