Cascades : les populations fuient Madiasso vers Banfora

Selon plusieurs sources, le jeudi 30 juin, des Hommes armés non identifiés (HANI), à la recherche d’un Dozo qu’ils n’ont pas trouvé à domicile, ont abattu deux d’entre ses enfants et ont tenté d’emporter son bétail.

Casaces, des populations fuient le village de Madiasso. Image d'illustration. © : ouest-info. Editions Sidwaya

Depuis près d’une semaine, la panique règne dans le village de Madiasso, commune de Mangodara, à 65 kilomètres de Banfora (région des Cascades).

Des actes terroristes perpétrés le jeudi 30 juin 2022 à Bougoura, hameau de culture situé à 5 km de Madiasso, ont entrainé le déplacement des populations vers Banfora et d’autres localités de la province.

Selon plusieurs sources, le jeudi 30 juin, des Hommes armés non identifiés (HANI), à la recherche d’un Dozo qu’ils n’ont pas trouvé à domicile, ont abattu deux d’entre ses enfants et ont tenté d’emporter son bétail.

Alertés, les autres Dozos se sont mobilisés pour leur barrer la route. Mis en déroute, les HANI sont revenus le lendemain vendredi 1er juillet et ont cinq personnes.

Jusqu’à l’après-midi du lundi 4 juillet 2022, des corps traineraient toujours sur les lieux, faute de personnes pour les enterrer.

La panique s’est emparée du village et les populations tentent par différents moyens de quitter Madiasso.

Il n’y a pas de chiffre officiel disponible pour le moment, mais certaines sources ont dénombré plusieurs dizaines de personnes qui ont fui Madiasso pour se réfugier à Banfora.

Mamadou YERE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.