Pour le coordonnateur de la « Génération Zida pour la patrie », Sayouba Ouédraogo, Yacouba Isaac Zida est sorti grandi de la transition.

Un nouveau mouvement dénommé «Génération Zida pour la patrie» appelle le Premier ministre de la Transition à rentrer au pays, puis devenir candidat à la présidentielle de 2020. C’était à l’occasion d’une conférence de presse organisée par ce mouvement, dans l’après-midi du samedi 16 février 2019 à Bobo-Dioulasso.

Le 16 février 2019 était un «samedi politique» à Bobo-Dioulasso. Après que Kadré Désiré Ouédraogo ait répondu «oui», dans la matinée à l’appel de ses sympathisant pour être candidat à la présidentielle de 2020, c’est le tour de Yacouba Isaac Zida de se voir inviter à briguer la magistrature suprême. Un nouveau mouvement dénommé «Génération Zida pour la patrie» a, en effet, fait ce plaidoyer à l’occasion d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi du samedi 16 février 2019. Ce point de presse marque en même temps le baptême de feu du groupe, à écouter ses leaders. Ils ont égrené les nombreux atouts sur lesquels ils se tablent pour demander la candidature du Premier ministre de la Transition. Par exemple « cet homme a pris sur lui la responsabilité de ne pas laisser le Burkina Faso sombrer. C’est avec abnégation qu’il a conduit la Transition à bon port», a cité le coordonnateur du mouvement, Sayouba Ouédraogo.

Il a laissé entendre que la « Génération Zida pour la patrie » veut rompre avec la vieille classe et les vieilles pratiques politiques. Et pour lui, Yacouba Isaac Zida est l’homme de la situation. Ne craignez-vous pas que votre idole ait des ennuis avec la justice une fois de retour au pays ? A cette question des journalistes, il a répliqué qu’ils ont la garantie que rien ne peut arriver à leur idole une fois au pays. « L’ambassadeur du Burkina Faso au Canada a déclaré sur une radio nationale,qu’il n’y a, à sa connaissance, aucun mandat d’arrêt contre Yacouba Isaac Zida », a soutenu le coordonnateur du groupe. Et d’insister que si le pouvoir cherchait à nuire à leur candidat, il les croisera sur son chemin. Dans les prochains jours la « Génération Zida pour la patrie » poursuivra sa campagne de conscientisation, d’abord à Ouagadougou, puis dans toutes les 13 régions du pays.

– Alpha Sékou BARRY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.