Le secrétaire général du ministère en charge de l’éducation nationale, Pr Kalifa Traoré et le représentant de l’ambassadeur du Japon, Masamichi Ito, ont inauguré le mercredi 20 mars 2019 à Toné, dans la commune rurale de Fara, province des Balé, l’école primaire « B ».

La construction de l’école primaire « B » dans le village de Toné, province des Balé, fait aujourd’hui la fierté des parents et des élèves. Inauguré le 20 mars 2019 dans ladite localité, ce joyau fait suite au don accordé par le gouvernement japonais à l’Association pour le développement socio-économique et culturel, pour l’exécution du « Projet de construction des salles de classe».

D’un coût global de 29 millions 615 mille 802 F CFA, le bâtiment est composé de trois salles de classe, d’un bureau administratif, d’un magasin et de latrines à quatre postes. Pour le président de ladite association, Bivonilo Nabié, cette infrastructure va contribuer à rehausser le taux de scolarisation et du succès. Paraphrasant l’historien, le Pr Joseph Ki Zerbo qui soutient que : « L’éducation est le logiciel de toute nation », M. Nabié a affirmé que la formation intellectuelle de base dont bénéficieront désormais les élèves dans un cadre idéal, feront d’eux, des agents de développement du Burkina Faso dans les années à venir. Exprimant toute sa reconnaissance au Japon d’avoir entendu le ‘’cri du cœur’’ de l’association, le président a encore soumis quelques doléances au ‘’bienfaiteur’’ et il a dit espérer qu’elles seront exaucées.

Il s’agit de la clôture de l’école, de la construction d’une pompe hydraulique, de l’équipement de l’école de plaques solaires, de la dotation des élèves de lampes solaires et de la construction d’une cantine scolaire. Le secrétaire général du ministère en charge de l’éducation nationale, Pr Kalifa Traoré a indiqué que cette initiative locale du Japon est à encourager, car elle entre en droite ligne, selon lui, des objectifs de son département.

Plus de 1000 classes construites

Le représentant de l’ambassadeur, M. Ito a souligné que le pays du ‘’Soleil Levant’’ ne dispose pas de ressources naturelles, mais il a construit son développement sur la formation de son peuple, de pouvoir contribuer à l’augmentation de l’offre éducative aux «pays des Hommes intègres». «Au Japon, le développement d’un pays passe par le développement de ses ressources humaines. Jusqu’à ce jour, nous avons construit plus de 1410 salles au profit du Burkina Faso», s’est-il réjoui.

Conscient que l’école est l’affaire de toute une communauté, M. Ito a invité le maire de la commune de Fara et l’ensemble de la population de Toné, à bien entretenir ce bâtiment pour les générations futures. Embouchant la même trompette, le secrétaire général, Pr Kalifa Traoré s’est adressé aux habitants en ces termes : «Le beau bâtiment n’a pas été construit pour être admiré, mais plutôt pour que vous scolarisiez les enfants».
Il a, par ailleurs, exhorté les élèves à bien étudier, pour être utiles à la nation et rappeler aux parents d’élèves qu’ils ne doivent pas avoir des relations conflictuelles entre eux et ceux qui transmettent le savoir à leurs enfants. Quant aux enseignants, M. Traoré leur a fait savoir que leur métier est noble et il leur incombe de donner le meilleur d’eux-mêmes, pour former des futurs cadres du «pays des Hommes intègres».

Le directeur de l’école de Toné, Sié Kadjo Kambou, a dit toute sa joie à l’endroit du Japon, pour cet acte incommensurable, car à son avis, la toute première école construite depuis 1961 est complètement délabrée et ce joyau va, d’une part, désengorger les effectifs pléthoriques de plus de 200 élèves et, d’autre part, améliorer la qualité de l’enseignement. Le représentant de l’ambassadeur du Japon, Masamichi Ito a souhaité que cet acte de coopération contribue à l’accroissement du taux de scolarisation et à l’amélioration des conditions d’études des élèves, dans la région de la Boucle du Mouhoun.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.