Au cours de leur deuxième et dernier match des  éliminatoires des Jeux Olympiques 2020, zone Afrique de l’ouest, les Etalons baseballeurs séniors ont battu les Black Stars  du Ghana, sur leurs propres installations, par le  lourd score 14 à 4,  ce samedi  23  mars 2019, à Accra au Ghana.

Ca y est ! Les Etalons baseballeurs séniors sont qualifiés pour la dernière phase des  éliminatoires des Jeux Olympiques 2020 en baseball, zone Afrique, en mai prochain en Afrique du Sud. Pour leur deuxième et dernier match des éliminatoires des JO 2020, Zone Afrique de l’ouest, ils sont venus à bout de l’équipe nationale baseball du Ghana par le score large de 14 à 4. Ragaillardis par leur victoire de la veille contre le Nigéria par le score sans appel de 13 à 3, les Etalons ont encore affirmé leur invincibilité dans ce tournoi. Dès les trois premiers inning (manches) les joueurs burkinabè vont vite montrer qu’ils ne sont pas venus faire du tourisme, en dominant leurs adversaires par 5 à 0. Apres  avoir marqué leurs 4 uniques points du match à la 4è manche, les ghanéens croyaient pouvoir revenir à la hauteur des burkinabè. Mais c’est sans compter avec la rage de vaincre des teigneux enfants venus de Ouagadougou. Malgré leur faible gabarit, (ils étaient les plus petits, devant ghanéens et nigérians), très techniques et athlétiques, les jeunes burkinabè ont exprimé leur supériorité dans les frappes, lancées de balles et montées, tout en respectant le plan de jeu du sélectionneur national. « Le match s’est bien passé parce que les joueurs ont respecté les consignes », a fait savoir l’entraineur des Etalons, le japonais Yuta Deai, à l’issue de la rencontre. En plus des capacités techniques des Etalons, la force de l’équipe réside dans la cohésion qui règne au sein du groupe. « L’équipe est très soudé, car depuis tout-petits nous jouons ensemble », a souligné l’international burkinabè évoluant dans le championnat japonais, Lassina Sanfo. Pour l’entraineur ghanéen, Salami Jamiu, l’équipe burkinabè était bien présente dans le match. « Le niveau du Burkina  Faso s’est beaucoup amélioré par rapport aux années antérieures », a-t-il constaté. Et d’expliquer la débâcle de son équipe par le manque de préparation conséquente et la faiblesse de ses joueurs au niveau des frappes de balles.

A l’issue de ce tournoi, le Burkina Faso devient leader en baseball en Afrique de l’Ouest. « Avec ses deux belles victoires contre le Nigéria et le Ghana, nous devenons les meilleurs en Afrique de l’Ouest en baseball », a indiqué le directeur technique national de la Fédération burkinabè de baseball et softball (FBBS), Boukaré Sawadogo.

Le deuxième pays qualifié sera connu à l’issue du match entre le Ghana et le Nigéria qui se joue ce dimanche 24 mars 2019, à Accra.

 

Mahamadi Sebogo

msebogo@yahoo.fr   

Depuis Accra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.