Déploiement de la fibre optique : Huwaei rassure le président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, la nouvelle équipe dirigeante de Huwaei Afrique de l’Ouest, le jeudi 28 mars 2019 au palais de Kosyam.

La société de déploiement d’équipements techniques dénommée Huwaei de l’Afrique de l’Ouest a une nouvelle équipe dirigeante. Installée en janvier 2019, l’équipe conduite par le vice-président de Huwaei de l’Afrique de l’Ouest, Loise Tamalgo, a été reçue en audience par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le jeudi 28 mars 2019 au palais de Kosyam. M. Tamalgo, à sa sortie d’audience, a confié à la presse que sa délégation est venue se présenter au président du Faso.

Il a rassuré le président Kaboré de l’amélioration de la qualité des prestations de la société Huwaei pour la mise en place de réseaux qui pourront aider le pays des hommes intègres dans l’amélioration de son environnement digital, mais aussi d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin et la Guinée Conakry. Revenant sur ses prestations de service au Burkina Faso, Loise Tamalgo a indiqué qu’une bonne partie du projet de liaison à fibre optique entre Ouagadougou et Paga au Ghana est terminée et appréciée par la Banque mondiale.

« Nous allons continuer le déploiement des autres phases du projet et nous assurer en bonne intelligence avec le ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes que le travail est bien fait et répond aux attentes du gouvernement et de la population burkinabè », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les accusations portées par les Etats-Unis sur Huawei relatives au vol de technologies, M. Tamalgo indiqué que c’est une question qui est en cours en justice et s’inscrit dans un environnement concurrentiel. « En matière de 5G Huawei est deux ans en avance sur tout le monde.

Mais, nous prenons cela comme une bonne opportunité de pouvoir avoir les reins solides en termes de technique, de qualité et de solution », a-t-il opiné. Les pays comme l’Angleterre, a argumenté le vice-président de Huwaei de l’Afrique de l’Ouest, ont déjà certifié qu’il n’y a pas de doute sur la sécurité de nos équipements.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.