Renforcement de la bonne gouvernance : Le contrôleur général d’Etat échange avec le Premier ministre

Le Chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, le jeudi 28 mars 2019, à Ouagadougou. Le renforcement de la bonne gouvernance était au menu de leurs échanges.

Partager avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, les projets portés par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), tel est l’objet de l’audience que le chef du gouvernement a accordé au premier responsable de l’ASCE-LC.

«Nous avons profité de cette audience pour lui soumettre quelques préoccupations de l’institution. Il s’agit notamment de sa restructuration, de la construction de son nouveau siège et d’un certain nombre de questions relatives au contrôle et à l’investigation au Burkina Faso », a indiqué le contrôleur général d’Etat.

A l’en croire, le Premier ministre a eu une oreille attentive à ces différentes préoccupations. Mieux, l’impulsion que M. Dabiré veut donner en matière de bonne gouvernance est en phase avec les objectifs de l’organe de lutte contre la mauvaise gouvernance. «Les ambitions qu’il nourrit de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso rencontre l’assentiment de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption », a ajouté M. Ibriga.

Et de préciser qu’il sort de ces échanges réconforté car, avec le chef du gouvernement, des points de convergences ont été trouvés pour les chantiers à venir. Cette audience a également été une occasion pour Luc Marius Ibriga et ses collaborateurs de féliciter le Premier ministre pour sa nomination et le remercier pour les « mots très aimables » qu’il a eus à l’endroit de l’ASCE-LC lors de la déclaration de politique générale.

Mahamadi SEBOGO
msebogo@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.