Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, veulent renforcer la coopération entre les deux pays.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, le jeudi 11 avril 2019, au palais présidentiel Külliye de Turquie. Deux accords dans les domaines de l’industrie de la défense et des investissements, ainsi qu’un protocole de coopération entre la radiotélévision de Turquie et de la radiotélévision du Burkina ont été signés.

«Merhaba asker» ! C’est la première phrase en langue turque, «salut soldat», que le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a adressé aux militaires, après l’exécution des hymnes nationaux. Il a ensuite retrouvé son homologue Recep tayyip Erdogan, pour une séance de travail élargie aux deux délégations.

Le chef de l’Etat burkinabè était accompagné des ministres de la Défense, Moumina Cheriff Sy, des Affaires étrangères, Alpha Barry, de la Culture et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, de l’Energie, Ismaël Bachir Ouédraogo, du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Ouédraogo.

Deux accords ont été signés dont celui sur l’industrie de la défense entre le ministre Cherif Sy et son homologue turc

Des délibérations, deux accords ont été signés sous le regard bienveillant des chefs d’Etat. Il s’agit de l’accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements et celui portant sur la coopération dans les domaines et de l’industrie de la défense. Au niveau défense, le Burkina compte sur la formation et les équipements militaires de la Turquie pour faire face au terrorisme.

Séance de travail élargie aux deux délégations sur des sujets d’intérêts communs.

En plus, le Burkina a signé un protocole de coopération entre la Radiotélévision de Turquie (RTT) et la Radiotélévision du Burkina Faso (RTB), qui va concerner des échanges de contenus mais aussi des formations.

A l’issue de la cérémonie de signature, les deux présidents ont animé une conférence de presse. Pour le président Erdogan, cette visite est une première au sommet des deux Etats. Et «le meilleur investissement étant dans l’humain», la Turquie va continuer à apporter son aide au Burkina dans le domaine de l’agriculture, de l’éducation et de la santé. «Nous allons encourager notre secteur privé à investir davantage au Burkina», a-t-il déclaré. Selon lui, le volume des échanges commerciaux, bien qu’évoluant ces dernières années, est toujours en deçà du niveau escompté.

La Turquie et le Burkina, d’après Erdogan, font 102 millions d’habitants. Cela constitue un grand marché et une opportunité pour les investissements.
Le chef de l’Etat turc est convaincu qu’il y aura un rapprochement entre les deux peuples à travers le nombre d’étudiants burkinabè (200) qui fréquentent dans son pays.

Les deux dirigeants s’engagent à lutter contre le terrorisme où qu’il se trouve. En tant que président du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a félicité son homologue turc pour la contribution de 5 millions de dollars de son pays à la force conjointe du G5 Sahel.

Aussi lui a-t-il rassuré « qu’aucun terroriste ne trouvera refuge dans aucun des deux pays ». Afin de relancer la coopération entre le Burkina et la Turquie, le président du Faso a annoncé la tenue de la commission mixte de coopération en juillet prochain.
Le président Erdogan a été invité à visiter le Burkina.

Boureima SANGA
bsanga2003@yahoo.fr
Ankara/Turquie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.