Agro-écologie et consommer local : La promotion du comité Baoré solidarité à Kokologho

Les officiels visitant les produits exposés à cette première édition de la FACoLoK

Le Comité «Baoré» Solidarité (CBS) a organisé du 13 au 15 juin à Kokologho, la première édition de la «Foire sur l’agro-écologie et le consommer local à Kokologho» (FACoLoK). Cette foire avait pour objectif principal de contribuer à une transition agro-écologique efficiente dans la zone de Kokologho et la promotion du consommons local.

Dans la commune rurale de Kokologho, l’agriculture est la principale activité des populations. Cette agriculture est de type familial et compte principalement sur les pluies. Aussi, elle est régulièrement confrontée à des contraintes comme les fluctuations pluviométriques et la dégradation des sols qui jouent considérablement sur la productivité agricole et engendre des faibles rendements.

Ce faisant, l’utilisation des intrants chimiques de synthèse dans l’agriculture est fortement remarquable, et cela compromet la durabilité agricole et la santé des agriculteurs et de leurs familles. De toute évidence, les populations sont exposées de façon récurrente, non seulement à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, mais également à la pauvreté. Fort de ce constat, le Comité Baoré Solidarité, actif dans la zone de Kokologho depuis une vingtaine d’années, a entrepris d’apporter sa solution face à ce phénomène.

Aussi, avec l’accompagnement de ses partenaires techniques et financiers tels que l’ambassade de France au Burkina Faso et l’Association pour le développement économique et social en Afrique (ADESAF), un projet de « transition agro-écologique et consommer local à Kokologho» est conduit depuis décembre 2017 dans huit villages de la commune.

Et pour rendre son action plus visible avec un impact certain, le comité Baoré Solidarité a jugé bon d’organiser la «Foire sur l’agro-écologie et le consommer Local à Kokologho» (FACoLoK). Une foire dont la spécificité a consisté, entre autres, à présenter aux partenaires étatiques, institutionnels, ONG, acteurs de la société civile, ainsi qu’aux producteurs de Kokologho, l’ensemble des résultats du projet-pilote de «transition agro écologique et consommer local à Kokologho» ; permettre aux bénéficiaires d’exposer les résultats de leur travail ; valoriser les produits locaux ; permettre une large diffusion des différentes techniques et pratiques agro-écologiques dans la zone de Kokologho ; permettre aux bénéficiaires du projet de mieux connaître les enjeux sur l’agro-écologie ; susciter auprès des agriculteurs de Kokologho un intérêt particulier aux semences paysannes et traditionnelles dans un contexte de changement climatique ; permettre au comité Baoré Solidarité de nouer des relations de partenariats avec les autres acteurs de l’agro-écologie.

Le promoteur de la foire, Bila Abdoulaye Sawadogo, dit vouloir consolider les acquis de terrain et favoriser le partage d’expériences entre l’ensemble des acteurs du domaine
de l’agro-écologie.

Trois jours durant, la foire a drainé du monde sur le terrain communal de Kokologho et a permis aux organisateurs d’exposer les différentes semences et les produits agro-alimentaires traduisant ainsi en actes concrets les objectifs de la foire. Mieux, la foire a été l’occasion d’organiser un panel qui a permis de s’entretenir avec les producteurs de Kokologho sur les différents thèmes tels que : les semences paysannes et traditionnelles ; les enjeux liés à l’utilisation des semences ; le changement climatique et utilisation de semences paysannes et traditionnelles ; les aspects commerciaux des produits biologiques/écologiques.

Pour le coordonnateur des programmes du comité Baoré Solidarité, Bila Abdoulaye Sawadogo, sa structure est une association d’envergure nationale qui couvre pour le moment cinq provinces que sont le Boulkiemdé, le Bazèga, le Kourwéogo, le Kadiogo et le Passoré. En initiant la FACoLoK, l’objectif est de consolider les acquis de terrain et de favoriser le partage d’expériences entre l’ensemble des acteurs du domaine de l’agro-écologie pour une «transition agro-écologique et du consommer local efficients dans la zone de Kokologho». Quant au maire de la commune rurale de Kokologho, Pascal Sampinbré, il a salué l’initiative du comité Baoré Solidarité, et dit tout l’engagement de son conseil municipal à accompagner les organisateurs afin que cette foire se pérennise dans la commune.

François KABORE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.