Commune de Ziniaré : Le maire Pascal Compaoré soumet sa gestion à la sanction de la population

Avant le début de la cérémonie, l’assistance a observé une minute de silence en mémoire des victimes du terrorisme et des filles et fils arrachés à l’affection des leurs

Le maire de la commune de Ziniaré et son conseil municipal ont organisé, le jeudi 27 juin 2019 à Ziniaré, leur troisième journée de redevabilité et d’interpellation citoyenne. L’objectif de cette journée était d’échanger avec la population autour du bilan des trois premières années de leur mandat.

Depuis leur installation en juin 2016, le Conseil municipal de Ziniaré a fait de la redevabilité, de la proximité et de la transparence, sa boussole et son gouvernail en matière de gouvernance locale. Dans cette lancée, l’exécutif communal a décidé de rencontrer annuellement la population pour lui faire le point sur la gestion des affaires qu’elle lui a confiées.

C’est ce qui a justifié la tenue de cette journée de redevabilité et d’interpellation citoyenne, ce 27 juin 2019 à la place de l’ancienne gare routière de Ziniaré. Cette journée, troisième du genre après celles de 2017 et 2018, avait pour objectif de : présenter le bilan des activités menées par le Conseil municipal, recueillir les préoccupations des forces vives en vue de les prendre en compte dans la planification des actions à venir.

A cet effet, M Kouilga Albert Zongo, haut-commissaire de la province, a d’abord tenu à saluer la tenue régulière et annuelle de cette journée. « L’initiative de cette journée fait suite à la décision du Conseil municipal de Ziniaré de faire de la redevabilité, l’un des piliers de la gouvernance locale comme l’a prescrit le Code général des collectivités territoriales en son article 250.

Cette journée de redevabilité est donc une opportunité offerte par l’exécutif communal de le critiquer, de l’interpeller et de faire surtout des propositions constructives pour pallier les insuffisances» a laissé entendre M Zongo. «Le 28 juin 2019, marquera la troisième année, jour pour jour, de notre action à la tête du Conseil municipal de Ziniaré.

Ces trois années ont été marquées par la bonne exécution du Plan communal de développement 2017-2021, la dynamisation du Cadre de concertation communal (CCCo), l’assainissement du fichier des locataires des boutiques, la tenue régulière des journées de redevabilité, l’expérimentation du budget participatif ainsi que la gestion des conflits» a introduit le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré.

Ensuite, M Pascal Compaoré et ses deux adjoints ont présenté : le bilan des trois années de fonctionnement du Conseil municipal, l’exécution des activités par les services techniques municipaux, le bilan de l’exécution du budget de la gestion de juin 2016 à juin 2019 et les contributions des partenaires au développement, les difficultés rencontrées et les perspectives.

Le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré, assisté de ses adjoints et de M. le haut-commissaire de la province se sont prêtés aux questions de la population de Ziniaré

Le niveau de recouvrement des recettes propres en nette progression Dans l’optique d’amorcer véritablement le développement communal, le conseil municipal a élaboré des documents de planification pour orienter son action. L’élaboration de ces documents a été faite de manière participative et inclusive à l’issue des concertations avec les forces vives, les différentes couches socio-professionnelles et la diaspora. La tenue régulière des sessions ordinaires et extraordinaires depuis son installation traduit le dynamisme du Conseil municipal.

Dans le domaine du renforcement des capacités, plusieurs sessions de formation ont été initiées à l’endroit des agents de la mairie et des conseillers municipaux. «Avec 41 agents, l’administration communale connaît une grande vitalité. Cela se traduit par la quantité et la qualité des documents administratifs et d’actes d’état civil produits durant les trois premières années de mandat» s’est réjoui le maire Pascal Compaoré.

« Le budget communal a connu une bonne exécution durant les trois années écoulées sous la houlette du Maire avec l’appui des services techniques déconcentrés et le rehaussement du niveau de recouvrement des recettes propres de la commune avec l’exécution des délibérations prises.

Ainsi, le budget communal est passé de 749 181 666 FCFA avec 247 834 263 FCFA de recettes propres en 2016 à 1 053 962 648 FCFA dont 270 570 886 FCFA de recettes propres en 2018. Le budget 2019 est de 841 840 363 FCFA avec des recettes propres de 301 261 325 FCFA» a indiqué M Compaoré.

La mobilisation des ressources a ainsi permis d’effectuer des réalisations dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau potable, de la culture, des sports et des loisirs. Les réalisations des partenaires au développement s’élèvent à 339 551 382 FCFA. Dans le cadre de la promotion de la femme et des jeunes, plusieurs actions ont été réalisées.

«Au nombre des difficultés rencontrées, on note : le retard de transfert des ressources par l’Etat et les écarts entre les montants prévus et les montants réels transférés, le faible recouvrement des ressources financières, la spéculation foncière, la faible fonctionnalité et le dynamisme des associations des usagers de l’eau, les contentieux et litiges autour des parcelles» a déploré le maire Pascal Compaoré.

Malgré les résultats atteints, quelques défis restent encore à être relevé pour atteindre l’idéal de développement souhaité par la commune de Ziniaré. Pour ce faire, le maire Compaoré dit compter sur l’ensemble des élus, des filles et fils de la commune, des partenaires techniques et financiers et les bonnes volontés pour amorcer véritablement la voie du développement.

A l’issue de ces présentations, l’exécutif communal avec l’appui des anciens maires et de la tutelle, se sont prêtés aux questions, commentaires, suggestions, recommandations et questions de la population auxquelles des réponses ont été apportées et des éclaircissements donnés. A cette journée, des attestions de reconnaissance ont été décernées à 15 acteurs pour leur contribution au développement communal.

Abdias Cyprien SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.