Le Projet Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté (ProFejec), en partenariat avec l’institut 2iE, a organisé, le mercredi 7 août 2019, à Ouagadougou, un panel sur la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) au profit des jeunes entrepreneurs et étudiants.

Le Projet Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté (ProFejec) veut promouvoir la culture de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE) au sein des Petites et moyennes entreprises (PME). C’est pourquoi, il a tenu un panel, le mercredi 7 août 2019, autour du thème : «Enjeux et intérêt de la RSE pour les entreprises et organisations». Organisé en partenariat avec l’institut 2iE, ce panel a pour objectif d’analyser avec les acteurs, les défis de l’intégration de la RSE au sein des acti-vités entrepreneuriales. Et ce, afin de susciter l’engagement social des acteurs des PME et PMI dans la réalisation des objectifs de développement. Selon le responsable RSE de l’Institut 2iE, Giraude Adéossi, la RSE qui est la contribution des entreprises au développement durable, constitue un ensemble de valeurs qui méritent d’être connues par les entreprenants. Ce panel est, pour lui, un espace de partage de bonnes stratégies en matière de responsabilité sociale des entreprises. Et d’ajouter qu’il constitue aussi une plateforme de réseautage et d’opportunités pour les porteurs de projets.
Le coordonnateur du ProFejec, Moumine Sissao, lui, a rappelé que son projet s’est donné pour ambition de contribuer à la dynamisation de l’écosystème entrepreneuriale au Burkina Faso. Pour ce faire, il entend œuvrer à renforcer les capacités des structures d’accompagnement, de faciliter les méca-nismes de financement au profit des porteurs de projet et développer le réseautage entre les jeunes entreprises. C’est ce qui justifie la tenue de ce panel, car a-t-il dit : « Beaucoup pensaient que la RSE était une affaire des grandes entreprises et des multinationales. Au contraire, la RSE concerne tout entreprenant ».
M. Sissao a annoncé qu’un programme d’entreprenariat pour les jeunes du Sahel de grande envergure a été lancé. Cette initiative est portée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la fondation nigériane Tony Elumelu. Les liens entre la RSE et l’entreprenariat vert et social, les instruments politiques et référentiels en faveur de la RSE à l’international, les pratiques et initiatives en faveur de la RSE et développé par le secteur privé, sont, entre autres, les points sur lesquels les panelistes vont se pencher. Cette activité qui est à sa cinquième édition, a été animée par le responsable RSE de 2iE, Giraude Adéossi, le directeur de l’entrepreneuriat et des investissements verts, Polycarpe Bationo, le coordonnateur du Réseau Afrique jeunesse, Daniel Da Hien et le directeur d’une jeune entreprise, Sayouba Guira.

Adama SEDGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.