Le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, prend part, aux côtés d’autres leaders mondiaux, à «l’Initiative pour les investissements futurs (IIF)», du 29 au 31 octobre à Riyadh en Arabie Saoudite. Ouvert le mardi 29 octobre 2019, ce forum regroupe 4000 participants issus de divers secteurs d’activités.

Leaders mondiaux et dirigeants de grandes firmes internationales assistent à la 3e édition de «Future Investment Initiative» sur le thème : «Quelle est la prochaine étape pour le commerce mondial ?». A ce rendez-vous annuel des investisseurs, le Burkina y participe. Arrivé lundi 28 octobre dans le royaume saoudien, le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, représentant le président du Faso, présentera lors de la deuxième journée les «énormes potentialités» dont regorge son pays, en vue d’attirer des investisseurs. Il a été accompagné par une délégation dont le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, qui a indiqué que le Burkina est présent pour saisir des opportunités pour le financement de ses projets structurants. «Ce forum de haut niveau est un rendez-vous du donner et de recevoir. Notre pays est déjà en coopération avec le Fonds saoudien de développement sur un certain nombre de projets. Le Premier ministre va saisir l’occasion de faire le point des projets en cours et inviter davantage les partenaires à accompagner de manière plus soutenue notre pays à financer son économie», a-t-il dit.

L’IIF est une plate-forme internationale de débats, animée par des experts, des investisseurs et des innovateurs ayant le pouvoir de façonner l’avenir mondial.
Les organisateurs se sont félicités de l’importance que prend l’IIF. «Plus de 6000 responsables et participants, c’est plus du double de la première édition en 2017 ; la progression a été incroyable», s’est réjoui, le directeur général du Fonds saoudien, Yasir Al-Rumayyan.
L’intervention du chef du gouvernement burkinabè est prévue pour ce mercredi, 2e jour du forum.
Dans le programme, il est également prévu, en marge des travaux de l’IIF, des entretiens avec les autorités saoudiennes dans l’optique de renforcer la coopération entre les deux pays.

Boureima SANGA
(Riyadh/Arabie Saoudite)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.