Le président du Sénégal, Macky Sall est venu manifester sa compassion et son soutien à son homologue Roch Marc Christian Kaboré, suite aux attaques  meurtrières du convoi de SEMAFO, le mercredi dernier. C’était le vendredi 8 novembre 2019 au palais de Kosyam.

 L’attaque du convoi de la société minière SEMAFO SA, sur l’axe Ourgou-Boungou dans la région de l’Est faisant une trentaine de morts et une soixantaine de blessés le mercredi  6 novembre 2019, n’a pas laissé le président Sénégalais Macky Sall indifférent. En provenance de Niamey au Niger où il a pris part au sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, l’hôte a fait escale le vendredi 8 novembre 2019 à Ouagadougou et  présenté  ses condoléances  au peuple burkinabé qui a été encore endeuillé par les  terroristes. « Nous voulons dire aux Burkinabé, que nous sommes dans un monde où aucun pays n’est épargné des violences terroristes. Même dans les pays les plus développés, on enregistre quotidiennement des attaques », a-t-il signifié à l’issu de son entretien avec le président du Faso. Pour lui, la complexité de la situation se justifie par le fait qu’il s’agit d’attaques asymétriques, où l’ennemi choisit le lieu et le moment de ‘’frapper’’. « Et cette situation est plus regrettable que ce soient des civiles qui aient été assassinés», a jouté le président Sall. Il a noté que les chefs d’Etat se sont inclinés à Niamey en mémoire des personnes décédées et ont souhaité prompt rétablissement aux blessées. A l’entendre, les homologues qui étaient présents au sommet lui ont demandé de transmettre leur message de condoléances au président Kaboré et à tout le peuple burkinabé. « J’aurai voulu venir dans d’autres circonstances heureuses, mais cette solidarité nous a fait obligation, ma délégation et moi, d’être solidaires au Burkina Faso », a-t-il conclu.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.