Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le jeudi 19 décembre 2019 à Ouagadougou, l’ambassadeur du royaume du Maroc au Burkina Faso, Youssef Saloui. Le renforcement de la coopération entre le Royaume Chérifien et le pays des Hommes intègres était au centre des échanges.

Les relations diplomatiques entre le Burkina Faso et le Royaume du Maroc sont au beau fixe. Mieux, elles vont se renforcer davantage, de l’avis de son ambassadeur, Youssef Slaoui, qui a été reçu en audience par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. C’était le jeudi 19 décembre 2019 à Ouagadougou. En effet, le diplomate marocain a indiqué, à sa sortie d’audience, avoir échangé avec le chef de l’exécutif burkinabè sur la coopération entre les deux pays et passer en revue leurs actions communes en matière de coopération Sud-Sud. « Nous avons réaffirmé notre ferme volonté de porter cette coopération plus loin, de l’élargir à d’autres domaines de coopération dans l’intérêt des deux pays », a confié l’ambassadeur marocain. Il a ajouté que les échanges ont aussi porté sur les domaines qui intéressent les deux pays. Il a cité le domaine de la formation, un des pans de la coopération entre le pays des Hommes intègres et le Royaume chérifien. A en croire Youssef Slaoui, l’ambition est de faire des relations entre les deux pays, un exemple de coopération Sud-Sud « bénéfique et fructueuse » pour les peuples respectifs. Aussi, des nouvelles perspectives de coopération, a soutenu le diplomate marocain, ont-elles aussi fait l’objet d’échanges entre les deux personnalités.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.