CAMEG de Tenkodogo: Un camion de ravitaillement et son contenu consumés

Un véhicule de ravitaillement de l’Agence de la centrale d’Achat des Médicaments essentiels génériques (CAMEG) de Tenkodogo, a pris feu le samedi 18 avril 2020 aux environs de 15 heures.

 Le camion de ravitaillement de l’Agence de la centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG) revenait de Ouagadougou, chargé de produits pharmaceutiques. Selon des témoignages recueillis sur le lieu, c’est après avoir constaté  qu’une fumée provenait du camion qui est stationné devant le magasin de dépôt avec son contenu, que le chauffeur a vite fait de le faire sortir hors des locaux, qu’il stationnait à environ 500 mètres pour éviter que le pire ne se produise. Au moment où nous arrivions sur le lieu de l’incendie, c’est un camion que nous trouvons totalement en flamme avec tout son contenu. Alertés, des responsables de la CAMEG, aidés des riverains, s’efforçaient de mieux pour éteindre le feu afin de circonscrire les dégâts. Les  bouteilles d’extincteurs utilisées n’ont permis aux «sauveteurs» de maîtriser le feu au vue de l’ampleur de la flamme. C’est donc sous regards impuissants, que les responsables de la CAMEG ont regardé leur camion de ravitaillement et son contenu totalement consumés. Le gouverneur de la région, Antoine Ouédraogo a fait le déplacement de la CAMEG pour porter assistance aux responsables de la nationale d’achat des médicaments essentiels génériques. En cette circonstance, le gouverneur Antoine Ouédraogo a témoigné sa solidarité au personnel et félicité le chauffeur pour sa prompte réaction en parvenant à sortir le camion qui a commencé à s’enflammer hors des locaux du dépôt et qui a permis d’éviter le pire. La section de la police nationale de Tenkodogo des accidents et la brigade de recherches de la gendarmerie étaient aussi sur les lieux pour faire le constat. Malgré notre tentative pour obtenir des informations à chaud sur les circonstances de l’incendie, les responsables présents dans les locaux de la CAMEG ont refusé tout commentaire. Ils ont dit attendre l’ordre de leur hiérarchie à Ouagadougou avant toute déclaration relative à cet incendie. Au moment où nous quittions les lieux, l’arrivée des sapeurs-pompiers basés à Koupèla, à 45 km  de Tenkodogo était toujours attendue. L’autorité régionale a déclaré qu’une enquête sera ouverte pour déterminer les circonstances de l’incendie.

Bougnan NAON

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.