Gestion des entreprises: 15 administrateurs à l’école de la bonne gouvernance

L’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique a organisé une formation sur la gouvernance d’entreprise et les responsabilités des administrateurs et mandataires sociaux au profit de 15 participants, les 19 et 20 août 2020, à Ouagadougou.

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso souhaite renforcer la gouvernance dans le secteur privé. C’est dans ce cadre que l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique (AIGLE), l’une de ses structures spécialisées a réuni 15 participants dont des chefs d’entreprises, des administrateurs de sociétés à capitaux publics et des mandataires sociaux pour une formation autour du thème de la gouvernance d’entreprise et les responsabilités des administrateurs et mandataires sociaux, les 19 et 20 août 2020. Conçue en 5 modules, la formation a été assurée par le cabinet audit Conseil et services. Elle a été animée par Soumaila Ouédraogo, membre du comité de l’AIGLE et Amadé Ouédraogo. Selon le formateur Soumaila Ouédraogo, compte tenu du niveau des participants, la formation a consisté en un partage d’expériences. « Nous nous sommes rendu compte que le secteur privé n’applique pas les bonnes pratiques en matière de gouvernance malgré leur existence. Nous avons commencé par définir les principes de bonne gouvernance en s’inspirant de ce qui se fait de meilleur au niveau international en complétant par des cas pratiques des banques de la sous-région et le code de bonnes pratiques des sociétés d’Etat », a-t-il déclaré.
La formation a donné des outils pour l’optimisation des conseils d’administration en vue d’améliorer leur efficacité. Le module sur les responsabilités civile et pénale des administrateurs a permis d’attirer leur attention sur le fait qu’ils peuvent être amenés à payer des dommages et intérêts ou à écoper des sanctions pénales dans le cadre de l’exercice de leur fonction.
« Nous avons pu enrichir nos connaissances à travers les échanges. Nous repartons donc d’ici convaincus que notre qualité intrinsèque a été renforcée. Au nom de l’ensemble des participants, nous vous disons merci », a commenté le porte-parole des participants, l’expert- comptable Houngues Agagnon Koffi Kafui. Présent à la cérémonie de remise de certificat, le président du comité de gestion de l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique, Tertius Zongo, a confié que cette session, suivie de celle qui sera organisée à Bobo-Dioulasso signifie l’envol de l’AIGLE.

Nadège YE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.