Bitumage de la voirie à Ouahigouya : Un collectif dénonce une mauvaise exécution des travaux

Les marcheurs ont exigé la reprise des travaux

Le Collectif sauvons le Yatenga a parcouru les artères, le samedi 20 mars 2021 dans la ville de Ouahigouya, pour dénoncer la mauvaise exécution des travaux de bitumages des voies urbaines.

Au sujet de la Route nationale n°15 (route Ouahigouya-Séguénéga), le Collectif sauvons le Yatenga s’insurge contre l’inachèvement du tronçon lycée Yamwawa-secteur 15 (Gourga), avec à la clé, du gravillon versé sur la voie et des caniveaux à ciel ouvert. Face à cette situation, il a exigé, à travers une marche, le samedi 20 mars 2021, la reprise des travaux et le bitumage des autres voies. De la place de la Nation au secteur 15 à la sortie de Ouahigouya en passant par le grand marché et le gouvernorat, les marcheurs ont scandé des slogans tels que « Les routes en carton, Abas !

On veut du bon goudron, on veut de l’eau potable ». Selon le porte-parole du Collectif sauvons le Yatenga, Tidiane Savadogo, c’est avec enthousiasme qu’ils ont accueillis le lancement des travaux de bitumage de 12,7km de voirie dans la ville de Ouahigouya, le 29 février 2020. « Contre toute attente, on nous livre une seule voirie avec des gravillons là-dessus et non pas du bitume, avec des caniveaux inachevés aussi. Les travaux laissent à désirer. C’est pourquoi en tant que citoyens, nous demandons des explications et que les responsabilités soient situées » a-t-il dénoncé. De son avis, les populations de la « cité de Naaba Kango » méritent mieux.

« C’est pourquoi, nous exigeons l’amélioration sans condition des voies déjà exécutées, le démarrage dans des meilleurs délais de nouveaux travaux de bitumage des autres voies, le bitumage des tronçons Ouahigouya-Tougan, Ouahigouya-Titao-Djibo et Ouahigouya-Seguénéga-Kongoussi », a-t-il souhaité. A cela, s’ajoutent la réalisation de deux voies sur le tronçon de la Route nationale n°2 traversant la ville et l’approvisionnement de la région en eau potable. Ces doléances ont été remises au secrétaire général de la province, Souleymane Nacanabo, représentant le gouverneur. Celui-ci a rassuré les marcheurs, que leurs préoccupations seront transmises à qui de droit.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.