Fête de l’Ascension: les chrétiens ont célébré la montée de Jésus Christ ciel

Des fidèles catholiques ont célébré la fête de l’Ascension le 13 mai 2021 à la cathédrale de Ouagadougou.

L’Ascension est une fête chrétienne célébrée le quarantième jour après Pâques. Elle marque la dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa résurrection et son élévation au ciel. Elle est l’expression de la présence du Christ, qui n’est plus visible dans le monde terrestre mais demeure présent dans les sacrements. En effet, cette solennité a été célébrée le jeudi 13 mai 2021 à Ouagadougou et partout ailleurs dans le monde. Au Burkina Faso, elle coïncide cette année avec la célébration de la fête du Ramadan ou l’Aïd-el-fitr qui marque la fin d’un mois de jeûne chez les musulmans du Burkina Faso. Pour le doyen de la commission du dialogue entre Chrétiens et Musulmans au niveau du diocèse de Ouagadougou, le père Joseph Clochard, la fête de l’ascension célèbre le jour où Jésus a rejoint son père au ciel. Le père Clochard a saisi l’occasion pour souhaiter bonne fête de Ramadan à tous les musulmans.   L’archevêque métropolitain de Ouagadougou, Mgr Philippe Ouédraogo, au nom de l’Eglise famille de Dieu, a souhaité également heureux fête aux musulmans pour la fête de Ramadan.  Selon lui, le Pape François, à travers le conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, invite chrétiens et musulmans à être des bâtisseurs d’espérance face à la crise sanitaire et sécuritaire. Pour lui, face aux difficultés inhérentes à toute existence humaine, les hommes sont invités à avoir une confiance totale en l’amour de Dieu. Et d’ajouter : « Nous devons avoir confiance les uns aux autres au-delà de nos divergences de religions, d’ethnie, d’option politique, de conditions sociale, car nous sommes tous membre de la même maison ». Pour l’archevêque, l’ensemble des croyants doivent détruire les murs de la haine, de l’intolérance, de la violence et construire des ponts de fraternité et de pardon.

Des sacrements pour 70 fidèles

 

La célébration eucharistique de l’Ascension a été officiée par le vicaire de la Paroisse-cathédrale de Ouagadougou, l’abbé Hyacinthe Cyrille Kaboré. Au cours de cette célébration, environ 70 fidèles ont reçu leurs sacrements de baptême, de première communion et de confirmation. Pour l’abbé Kaboré, le Christ est remonté au ciel pour nous réconcilier avec Dieu. Cela signifie, d’après lui, que le chemin du Ciel est ouvert aux hommes parce que Jésus a préparé une place pour chacun. Christian Bonkoungou a, au nom de ses frères et sœurs en Christ, dit sa joie pour les sacrements reçus. Il a traduit sa reconnaissance à l’ensemble du corps presbytéral avant de rassurer la communauté chrétienne de leur engagement pour l’évangile. Tapsoba Audrey, nouvelle baptisée s’est très heureuse après trois ans de catéchèse d’appartenir à la merveilleuse famille chrétienne.

 

Emmanuel BICABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.