Economie agricole: Les acteurs étudient le document de stratégie

Pour le SG du ministère de l’Agriculture, Yassia Kindo (milieu), le document va constituer une boussole pour les responsables du programme de l’économie agricole.

Le ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydroagricoles et de la Mécanisation a tenu un atelier d’examen et de validation de la stratégie du programme budgétaire « Economie agricole », le mardi 15 juin 2021 à Ouagadougou.

L’économie agricole fait partie des programmes-phares du minis-tère de l’Agriculture des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation. A cet effet, le département travaille d’arrache-pied à l’amélioration de la stratégie du programme budgétaire
« 077 ». C’est dans ce sens que s’est tenu un atelier le mardi 15 juin 2021 à Ouagadougou. Il s’est agi pour les différents acteurs du secteur agricole d’examiner et de valider le rapport de ladite stratégie-programme
« Economie agricole ». Pour ce faire, un budget-programme a été mis en place selon l’expert du budget programme au Burkina Faso, Mathurin Koné. Le programme fait partie a-t-il poursuivi, des cinq programmes du ministère en charge de l’agriculture.
Il est divisé en 3 grandes parties. La première partie concerne le diagnostic.

« Nous allons essayer d’analyser le fonctionnement de l’économie agricole du Burkina notamment ses aspects positifs et négatifs », a déclaré l’expert Mathurin Koné. Pour ce qui est de la deuxième partie, elle fait cas de la vision et des orientations stratégiques afin de promouvoir le développement de l’économie agricole. « Nous voulons travailler à avoir plus d’entreprises agricoles et plus d’emplois dans le domaine agricole et agroalimentaire »,
a-t-il laissé entendre. De son avis, l’analyse et la veille stratégique peuvent permettre d’arriver à un développement dudit secteur. C’est dans ce contexte qu’il a indiqué que les producteurs du Burkina Faso ont besoin d’un accès au financement afin de mieux travailler. Quant à la 3e partie du document, elle a trait au plan d’actions opérationnel qui met en avant, les stratégies nécessaires pour l’atteinte des objectifs fixés. Pour le Secrétaire général (SG) du ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Yassia Kindo, la validation du document est une nécessité.

« Il montre que nous sommes dans l’implémentation de l’approche-programme instituée en 2017. Nous avons voulu un document de qualité qui, par la suite, va être transposé pour l’ensemble des programmes budgétaires. Il va par ailleurs faciliter la gestion d’un programme budgétaire au sein de notre département », a-t-il précisé. En rappel, cet outil de gouvernance et de pilotage du programme budgétaire a été financé par l’Union européenne (UE) à travers le Projet de développement de la valeur ajoutée des filières agricoles (WAFA).

Laetitia TRAORE
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.