Initiative présidentielle offrir un repas à chaque enfant en âge scolaire : La feuille de route validée

Cette session du Conseil d’orientation stratégique de l’initiative présidentielle : « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » présidée par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a permis aux membres de faire la feuille de route et le plan de travail.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé, le vendredi 6 août 2021, à Ouagadougou, la première session du Conseil d’orientation stratégique de l’initiative présidentielle : « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour ».

Après son lancement officiel, le 17 juin dernier à Lemnogo dans la province de l’Oubritenga, l’initiative présidentielle : « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » commence à prendre forme. La première session du Conseil d’orientation stratégique de cette initiative s’est tenue, le vendredi 6 août 2021, à Ouagadougou, sous la présidence du chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré.

Selon le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydroagricoles et de la Mécanisation (MAAHM), Salifou Ouédraogo, cette rencontre a permis aux participants de faire le bilan de l’avancement de cette initiative, de valider la feuille de route et le plan de travail et de voir comment faire pour accélérer sa mise en œuvre. « Cette rencontre nous a également permis de tirer des enseignements par rapport à la mise en place des cantines scolaires, de voir leur état de fonctionnement et ce qui peut être amélioré en vue de faire en sorte qu’il y ait un impact dans l’utilisation des fonds annuels alloués aux cantines », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydroagricoles et de la Mécanisation (MAAHM), Salifou Ouédraogo : « Cette initiative qui tient beaucoup au chef de l’Etat va permettre à chaque enfant en âge scolaire de pouvoir bénéficier d’un repas équilibré ».

A l’en croire, près de 18 milliards F CFA sont mis chaque année à la disposition du ministère en charge de l’éducation nationale à travers les communes pour ravitailler les écoles en cantines scolaires. « Cela doit être revu pour que réellement les vivres puissent atteindre les enfants à temps », a-t-il signifié. Pour ce faire, a-t-il dit, les différents ministères impliqués joueront leur partition qui se fera par étape. « Nous avons 15 communes modèles qui doivent être accompagnées.

A partir de ces communes, nous allons mettre en place toutes les initiatives afin de tirer des enseignements avant de passer à la mise à l’échelle », a-t-il soutenu. Aux dires du ministre Salifou Ouédraogo, l’objectif est de faire en sorte que cette initiative soit opérationnalisée rapidement afin d’avoir un impact sur la vie des élèves.

La secrétaire permanente de l’initiative présidentielle « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour », Dr Alice Sidibé/Anago, s’est félicitée de la tenue de cette rencontre qui a permis de formuler des recommandations et de donner des orientations à sa structure. « La tenue du premier Conseil d’orientation stratégique donne à la secrétaire permanente le quitus de pouvoir dérouler sa feuille de route et son Plan de travail et du budget annuel (PTBA) », a-t-elle précisé.

Timothée SOME

timothesom@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.