Fête de l’Assomption : un appel à la solidarité nationale

La statue de la Vierge Marie accompagnée par les sœurs religieuses pour le tour de l’église.

La fête de l’Assomption a été célébrée, le 15 août 2021, sur toute l’étendue du territoire national. A Ouagadougou, les fidèles chrétiens se sont donné rendez-vous, au sanctuaire de Yagma pour la messe de célébration.

En communion avec l’Eglise universelle, les catholiques se sont retrouvés au sanctuaire de Yagma pour célébrer l’Assomption qui est la montée du corps et de l’âme de la sainte Vierge Marie au ciel, le dimanche 15 août 2021. Chants et prières étaient au cœur de la célébration. Au cours du culte, le chapelet a été récité à l’endroit de la Vierge Marie ainsi que des textes liturgiques qui présentent Marie, comme un modèle de tendresse, de bonté, d’affection fraternelle, de vertus, de douceur à imiter dans la vie quotidienne.

Pour l’archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo, Marie est un modèle de la vie chrétienne et sa vie devrait nous inspirer, notamment celle de Nazareth qui doit être une source spirituelle pour toutes les familles chrétiennes. Il a aussi insisté sur la famille, la

Le cardinal Philipe Ouédraogo : « Le chemin du développement de nos pays n’est pas prioritairement conditionné par la limitation de nos naissances ».

cellule de base de la société et son avenir. « De ce fait, nous devons dire non
à toutes démagogies antinatalistes, politiques mensongères qui disent que c’est à cause de nos enfants, du nombre de nos populations que nous sommes pauvres », a affirmé le cardinal. « Le chemin du développement de nos pays n’est pas prioritairement conditionné par la limitation des naissances », a expliqué le cardinal, avant de déclarer que nous devons lutter contre l’injustice sociale, la corruption, la malgouvernance qui minent nos pays et valoriser la solidarité nationale.

Plaider pour la paix au Burkina

Outre la fête de l’Assomption, le 15 août 2021 marque la célébration des 100 ans des légionnaires de Marie qui est un mouvement d’action catholique. « Avec les légionnaires de Marie, jubilons et supplions le Seigneur pour le Burkina Faso » c’est autour de ce thème que les légions de Marie ont tenu leur célébration en offrant des cadeaux à la Vierge Marie. « Nous avons demandé au Seigneur de leur permettre d’être de véritables disciples de Jésus et des apôtres dans le quotidien de leur vie », a souhaité l’archevêque de Ouagadougou.

Les fidèles chrétiens sont sortis massivement pour la célébration de la montée au ciel de Marie.

La célébration a été marquée par la présence d’autorités à savoir le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Elisée Ouédraogo, qui est venu plaider pour la paix au Burkina. « Nous avons profité pour demander à l’ensemble des fidèles et aux autorités eucharistiques de nous aider à faire monter nos prières au Seigneur pour qu’il nous aide dans la nouvelle mission qui nous a été confiée afin de l’assumer au mieux et pour le bien de tous », a ajouté le président de la CENI.

Pour le recteur du sanctuaire, l’Abbé Jules Pascal Zabré, c’est une grande joie de voir tant de monde venir prier à l’ombre de Marie. Au cours du culte, un plaidoyer a été fait par le cardinal aux pèlerins. Il s’agit de regrouper des fonds pour la construction d’un espace qui sera dédié à Saint Joseph dans le sanctuaire de la Sainte Vierge Marie.

Abdel Aziz NABALOUM
Rakeita ROMBA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.