Sanctions de la CEDEAO contre Mali : Assimi Goïta appelle ses compatriotes au calme et à la résilience

Le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, a dit lundi sur les antennes de  la télévision publique rester ouvert au dialogue avec la Communauté des Etats ouest africains, tout en appelant ses compatriotes au calme et à la « résilience » après que l’organisation régionale a infligé des sanctions à son pays.

Il a fait savoir que même si son pays regrette le caractère illégitime, illégal et inhumain de certaines décisions, le Mali reste ouvert au dialogue avec la Cédéao pour trouver un consensus entre les intérêts supérieurs du peuple malien et le respect des principes fondamentaux de l’organisation

Assimi Goïta n’a pas annoncé de nouvelle mesure de riposte, mais n’a pas non plus fait de nouvelle proposition pour sortir de la crise politique.

En rappel, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a imposé dimanche une batterie de mesures de rétorsion qui ouvrent pour le pays, en proie à une grave crise sécuritaire et politique depuis neuf ans, une nouvelle période de grande incertitude.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.