Sommet extraordinaire : La CEDEAO suspend le Burkina Faso de ses instances

Les chefs d’Etat se sont réunis en session extraordinaire virtuelle ce vendredi 28 janvier 2022. Ils ont pris les premières mesures contre le Burkina, après le coup d’Etat du lundi 24 janvier 2022. Ils ont décidé de suspendre le pays des instances de l’organisation (AIB).

Une mission des chefs d’Etat-major des armées de la CEDEAO est attendue à Ouagadougou ce 29 janvier 2022, avant une délégation ministérielle le 31 janvier 2022.

Et un autre sommet est prévu le 3 février 2022 à Accra, au Ghana pour statuer sur la situation au Burkina Faso.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.