Situation nationale : les chefs militaires Ouest-africains rencontrent le MPSR

Les membres du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) ont eu une séance de travail, le samedi 29 janvier 2022, avec une délégation de chefs d’état-major des pays membres de la CEDEAO conduite par le vice-admiral, Seth Amoama.

A l’issue de la rencontre, les chefs d’état-major de la CEDEAO se sont entretenus avec le chef de l’Etat, le lt-col Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Les émissaires de l’organisation sous régionale ouest-africaine étaient à Ouagadougou pour une visite de 48 heures. Dans le cadre de leur mission, ils se sont entretenus, le samedi 29 janvier 2022, avec une délégation du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) sur les raisons du changement politique intervenu au Burkina Faso, le 24 janvier dernier. La CEDEAO dit porter une attention particulière à la situation actuelle du Burkina Faso au regard de l’actualité dans la sous-région marquée par des changements politiques nés de la crise sécuritaire et de ses répercussions sur les populations. Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration a salué cette marque d’intérêt de la CEDEAO, manifestée par l’envoi de la présente mission. La délégation du MPSR a expliqué aux émissaires de l’organisation communautaire, que les récents changements politiques répondent aux attentes des populations en termes de sécurité, de refondation de la Nation burkinabè, et des valeurs de la République. Le MPSR a réaffirmé son engagement vis-à-vis des organisations sous régionales et internationales. A l’issue de cette rencontre avec le MPSR, les chefs d’état-major des pays membres de la CEDEAO ont eu un bref entretien avec le chef de l’Etat, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Direction de la communication

de la Présidence du Faso

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.