Cohésion sociale et extrémisme violent: DANIDA  accompagne l’Association Vision Plus (AVP)

L’Association Vision Plus (AVP) bénéficiaire du financement du Danemark à travers l’ONG Internationale DANIDA assure du 15  au 17 février 2022 à Boulsa un atelier de formation de ses acteurs terrain sur leurs rôles dans la mise en œuvre du projet : « Pensons plus loin : Promotion de la cohésion sociale et de la résilience contre l’extrémisme violent pour une paix positive et durable».

Deux participants par chacune des huit communes que compte la province dont un animateur de l’Association Vision Plus (AVP) et un agent du service social et le staff du l’association prennent part à l’atelier de trois jours. Cet  atelier dira Antoine Kaboré , président de l’association le projet a pour finalité globale de renforcer la cohésion sociale au sein des communautés dans les huit communes en favorisant un développement inclusif à travers la sensibilisation des populations à la paix et à la gestion pacifique des conflits , l’acceptation et l’insertion ainsi que l’accompagnement des déplacés internes

En rappel, bénéficiaire du projet pour une durée de deux ans (2022_2023) de mise en œuvre vise à la promotion de la cohésion sociale et de la résilience contre l’extrémisme violent pour une paix positive et durable. Son lancement solennel est prévu pour le 18 février 2022  à Boulsa.

A  cet effet, Monsieur Ouadéba Roger formateur aura au cours de l’atelier à définir les tenants et les aboutissants du projet à savoir entre autres : le rôle dévolu à chaque acteur, les actions à mener, et les résultats attendus.

« Ce projet est la bienvenue au Namentenga, particulièrement dans la commune de Bouroum qui connait presque quotidiennement des attaques. Ce projet va nous permettre entre autres de sensibiliser les populations et notamment les jeunes dont certains pourraient être enrôlés dans les groupes terroristes,  de mettre en confiance les rapports de collaboration entre les populations hôtes, les volontaires pour la défense de la patrie et les forces de défense et de sécurité. Rappelez-vous dira-t-il, la dernière attaque le 11 février 2022 à Bouroum selon lui  a fait quatre victimes dont deux VDP et deux civils », Koussé Boureima Agent du service social à Bouroum

« Pour ma part, je sollicite l’accompagnement des partenaires dans la mise en œuvre pour la réussite du projet pour le bonheur de nos populations meurtries par la virulence des attaques terroristes  et à toutes les 8 communes qui abritent des PDI», a invité le président Antoine Kaboré.

Jean-Baptiste DAMIBA 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.