Situation sécuritaire : le Conseil de l’Entente solidaire du Burkina

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a reçu en audience cet après-midi, le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, Marcel Amon-Tanoh, à la tête d’une délégation.

A l’issue de l’entretien, il a déclaré être venu soutenir le Burkina Faso qui subit des pertes en vies humaines liées aux attaques terroristes que connaît le pays depuis quelques années.

Marcel Amon-Tanoh a souligné que la délégation a présenté les condoléances de l’organisation sous- régionale au président du Faso et au peuple burkinabè.

Selon lui, la crise sécuritaire a engendré une crise humanitaire assez préoccupante.

En tant que membre du Conseil de l’Entente, les difficultés que vit le Burkina Faso affectent également l’organisation. C’est le sens de la visite de la délégation, pour soutenir le pays et manifester la solidarité de l’ensemble des membres du Conseil de l’Entente au Burkina Faso.

La délégation a saisi l’occasion de cet entretien avec le président du Faso pour encourager les nouvelles autorités dans la mise en œuvre d’actions visant le retour de la paix, la résolution de la crise humanitaire, et la promotion de la cohésion sociale.

Le Conseil de l’Entente regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

 

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.