Centrafrique : Un dialogue républicain boycotté par l’opposition

Embourbée dans une guerre civile, la Centrafrique vient de lancer des pourparlers de réconciliation nationale pour tenter de rétablir la paix dans le pays. Ce dialogue, une promesse du président Faustin Archange Touadera après sa réélection controversée, réunit des représentants du parti au pouvoir, de la société civile et  autres invités à l’Assemblée nationale. « Ce dialogue, les Centrafricains l’ont voulu depuis très longtemps. Et les Centrafricains voulaient se parler entre eux parce qu’il y a eu beaucoup de périodes de crises, qui font qu’il était nécessaire de se parler», a déclaré le président Touadéra. Ces discussions se tiennent   sans les groupes rebelles et l’opposition politique. Selon les experts régionaux, cités par Africanews, l’absence des rebelles et de l’opposition au dialogue ne laisse que peu de chances d’améliorer la sécurité du pays. Ils estiment que le forum a été mis en place uniquement pour tranquilliser la communauté internationale.

A.K

 

A.K

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.