Niger : un ex-ministre arrêté pour deux tentatives de coup d’Etat

L’ancien ministre nigérien de l’Intérieur dans le gouvernement de transition du général Salou Djibo, Ousmane Cissé, a été emprisonné le vendredi 08 avril dernier  pour son implication présumée dans deux tentatives de coup d’État. « Ousmane Cissé, l’ex-ministre de l’Intérieur a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Birni N’Gaouré (sud du Niger) pour son implication dans deux tentatives de coup d’État déjouées en mars 2021 puis tout récemment en mars 2022 », a affirmé à l’AFP un officiel nigérien, relayé par africanews. Le 31 mars 2021, le gouvernement nigérien avait annoncé l’arrestation de plusieurs personnes après une tentative de coup d’État, deux jours avant la prestation de serment de l’actuel président Mohamed Bazoum. Le « cerveau » présumé de cette tentative de coup d’État, Sani Gourouza, un capitaine de l’armée de l’air, avait été arrêté en avril 2021 au Bénin voisin et remis aux autorités nigériennes. L’arrestation d’Ousmane Cissé « est également en lien avec un dernier coup d’État déjoué en mars 2022, alors que le président Bazoum se trouvait en Turquie », a ajouté l’officiel nigérien.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.