Situation sécuritaire : La SOMITA arrête ses activités minières au Burkina Faso

En raison de la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso avec ses conséquences incalculables, la société des Mines de Taparko (SOMITA.SA) a dans une note d’information datant du 9 avril, avisé l’opinion publique de l’arrêt de ses activités d’exploitation minière pour cas de force majeure.

La Société souligne que malgré les investissements couteux sur le plan sécuritaire, elle n’est toujours pas à l’abri des menaces contre ses installations et son personnel. Elle précise aussi que ces dernières semaines l’accès au site est devenu quasi impossible. Cela met gravement en danger la vie du personnel. La société se retrouve dans l’impossibilité absolue à poursuivre ses activités.

Dans la note, l’entreprise indique que les modalités pratiques de cet arrêt des activités seront précisées ultérieurement.

Par ailleurs, la SOMITA demande au personnel et aux partenaires de rester calme et suivre le plan d’évacuation et les instructions de la direction.

La Rédaction

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.