Lutte antiterroriste : « les FDS assurent leur rôle de traque des groupes armés », le commandant des opérations du théâtre national, lieutenant-colonel Yves-Didier Bamouni se veut rassurant

Le commandant des opérations du théâtre national est également revenu sur les trois principales décisions du Conseil supérieur de la défense nationale au cours de sa session du 20 juin dernier, consistant en la création d’une Brigade de veille et de défense patriotique (BVDP), la création de deux zones d’intérêt militaire et l’interdiction de circulation d’engins motorisés dans certaines zones à fort défi sécuritaire.

Le commandant des opérations du théâtre national, lieutenant-colonel Yves-Didier Bamouni. Sidwaya.info. Editions Sidwaya.

La situation sécuritaire nationale a été marquée ces derniers jours par l’attaque des populations civiles à Seytenga, les enlèvements de citernes par les groupes armés, l’attaque de la mine de Karma, des intimidations contre certaines catégories de populations… c’est ce qu’a révélé le Commandant des opérations du théâtre national (COTN), le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni le vendredi 24 juin 2022 à l’occasion d’un point de presse sur la situation sécuritaire nationale.

Revenant sur l’attaque de Seytenga, le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni a soutenu que les unités d’intervention déployées ont conduit des actions pour sécuriser la localité et rechercher les corps des victimes. « 86 corps de civil ont été dénombrés, retrouvés pour la plupart dans les concessions, mais selon certains témoignages des corps auraient été enlevés et inhumés par des proches avant d’avoir pu être comptabilisés. La Brigade spéciale d’investigation antiterroriste (BSIAT) mène une enquête de concert avec les services sociaux pour recenser ces cas », a précisé le COTN assurant que tous les moyens « incluant ceux des partenaires » sont mis en œuvre pour rechercher et mettre hors état de nuire les auteurs. « La promesse faite par le chef de l’Etat aux populations de Seytenga sera tenue », a-t-il insisté.

Aussi, a-t-il poursuivi, l’action offensive des FDS se poursuit sur toute l’étendue du territoire, en étroite collaboration avec les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et les armées partenaires. « Sur ce sujet précis, je voudrais rassurer les populations que les FDS assument leur rôle de traque des groupes armés terroristes qui refusent l’offre de dialogue du chef de l’Etat », a-t-il martelé.

L’armée poursuit également des actions au profit des personnes civiles en vue de « renforcer la résilience des populations qui acceptent de vivre dans les zones à fort défi sécuritaires ».

Le commandant des opérations du théâtre national est également revenu sur les trois principales décisions du Conseil supérieur de la défense nationale au cours de sa session du 20 juin dernier, consistant en la création d’une Brigade de veille et de défense patriotique (BVDP), la création de deux zones d’intérêt militaire et l’interdiction de circulation d’engins motorisés dans certaines zones à fort défi sécuritaire.

L’idée de réorganisation des VDP va se marquer concrètement par « la hausse des effectifs des VDP pour constituer une réserve opérationnelle pour les FDS, le renforcement du processus de sélection pour permettre une meilleure représentativité de toutes les sensibilités de la commune, un meilleur encadrement et une meilleure coordination avec les unités opérationnelles, un meilleur maillage du territoire et une amélioration des conditions de travail de ces VDP », a justifié le lieutenant-Colonel Bamouni.

Il a précisé que toutes les décisions du conseil supérieur de la défense nationale répondent au besoin de distinction et de réduction des capacités opérationnelles des groupes armés. Tout en reconnaissant leur caractère désagréable pour les populations, le COTN a dit compter sur leur compréhension car « des situations exceptionnelles d’insécurité appelle des mesures particulières dont le but ultime est la protection durable des populations ».

F.M.O.

Sidwaya.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.