Opération « mana-mana »  à Manga : le Premier ministre salue l’adhésion de la population

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a joint l’acte à la parole en participant aux travaux.  

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a félicité les populations de la ville de Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud, pour leur adhésion à l’opération « mana-mana », au cours d’une sortie-terrain, le samedi 30 juillet 2022.

Dans le cadre de l’opération « mana- mana : mon acte patriotique pour ma ville », des habitants de la ville de Manga, à l’instar de dame Awa Ilbdoudo, ont pris d’assaut, le samedi 30 juillet 2022, l’hôtel administratif, le lycée provincial et le stade régional pour assainir ces espaces de leurs immondices et autres herbes et plantes nuisibles. En visite sur les lieux, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a salué l’engagement et l’adhésion de la population à l’initiative.

« Je me réjouis de constater que les populations du Centre-Sud se sont mobilisées pour cette opération », a confié le chef du gouvernement, après avoir assuré auprès des travailleurs des tâches de désherbage, de balayage et de ramassage. La gouverneure du Centre-Sud, Yvette Nacoulma, s’est aussi félicitée de l’appropriation de l’initiative par ses administrés. Elle a souligné que la mobilisation du jour ne se limite pas à la seule ville de Manga mais elle est aussi forte à Kombissiri et Pô, respectivement les chefs-lieux des provinces du Bazèga et du Nahouri.

« Notre ambition dans les mois à venir est d’étendre l’opération dans les secteurs, dans les villages pour que cette initiative soit implémentée jusqu’au niveau ménage », a également fait savoir Mme Nacoulma. Pour dame Awa Ilboudo qui a assuré sa part d’action citoyenne, l’opération « mana-mana » est salutaire et salvatrice car en plus d’assainir la ville, elle participe à son embellissement. « C’est une bonne chose », a-t-elle soutenu.

Le Premier ministre, à l’issue de sa tournée sur les trois sites des travaux, a rappelé que l’opération « mana-mana » lancée par le gouvernement, le 30 avril 2022 et qui a une envergure nationale, se veut aussi un facteur de cohésion sociale. « Si nous pouvons nous mettre ensemble pour nettoyer nos localités, il n’y a pas ce que l’on ne peut pas faire ensemble », a-t-il confié. Il a, du reste, appelé les populations à aller au-delà de ladite opération. « Chaque citoyen doit être un acteur de lutte contre l’insalubrité dans nos villes et nos villages », a insisté Albert Ouédraogo.

Mamady ZANGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.