COVID-19 dans le Plateau central : au moins 100 000 personnes à vacciner

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Lucien Kargougou, a officiellement lancé, le lundi 1er août 2022, à Ziniaré, la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans le Plateau central. L’objectif est de vacciner 100 000 personnes.

Le ministre de la Santé, Dr Robert Lucien Kargougou : « la couverture vaccinale contre la COVID-19 doit être accélérée ».

Du 31 juillet au 6 aout 2022, les populations du Plateau central sont invitées à se faire vacciner contre la COVID-19, dans les différents centres de santé de la région. L’appel a été lancé, le lundi 1er août 2022, à Ziniaré, par le ministre en charge de la Santé, Dr Robert Lucien Kargougou. Ce nouvel appel à mobilisation se justifie par la faible couverture vaccinale du pays, à en croire le ministre Kargougou. Au Burkina, « à ce jour, plus de 1 640 personnes ont été complètement vaccinées contre la COVID-19 ; soit 10,6% d’une cible de 15 500 000 personnes. Alors que les couvertures vaccinales sont encore faibles, le pays a enregistré au cours des 02 derniers mois plus de 80 nouveaux cas confirmés de COVID-19, tous à base communautaire, portant le cumul à 21 128 cas dont 7 757 femmes et 13 371 hommes et 387 décès », a-t-il déploré. Il a admis une baisse du nombre de nouveaux cas et de décès, ce qui a favorisé un allégement des mesures restrictives. Toutefois, il a estimé que le virus circule toujours au sein de la population non protégée par une immunité collective. « Il est urgent et impérieux d’accélérer la couverture vaccinale contre la COVID-19. C’est pourquoi, il a été planifié une campagne d’intensification de la vaccination dans le Plateau central. L’objectif est de vacciner au moins 100 000 personnes. Les autres régions emboiteront le pas du 16 au 22 août prochain », a indiqué Dr Robert Lucien Kargougou.

Le soutien des autorités morales

A cet effet, par exemple au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) urbain de Ziniaré, une quarantaine de jeunes ont été recrutés pour assurer la mobilisation sociale, a expliqué Noufou Sawadogo, chef de poste du CSPS urbain de Ziniaré. « Chacun de ces volontaires doit pouvoir mobiliser une centaine de personnes à se faire vacciner. Nous avons une cible de 2 737 personnes à vacciner sur une population totale de notre aire de vaccination estimée à 30 927 », a soutenu M. Sawadogo. Il a ajouté que lui et ses collaborateurs ont aussi mis en place une stratégie de vaccination dite avancée. « Elle consiste à rejoindre les gens qui sont à plus de cinq (05) kilomètres du CSPS pour les faire vacciner sur place. Personne ne doit faire plus de quatre (04) kilomètres pour la vaccination. Nous avons ciblé des endroits de grands rassemblements comme les mosquées, les églises, les marchés… Nous allons déployer des équipes pour les rejoindre », a fait savoir Noufou Sawadogo. Il a également laissé entendre que les vaccins concernés sont le « Pfizer » et le « Johnson and Johnson ».

Cette vaccination concerne la population n’ayant pas encore reçu de vaccin ou qui attend sa 2e dose de « Pfizer », foi du chef de poste du CSPS urbain de Ziniaré. Celle ou celui qui recevra du « Pfizer » devra revenir dans 28 jours pour la 2e dose. Pour la réussite de leur mission, les agents de santé peuvent compter sur le soutien des autorités morales de la région du Plateau central. Le tradipraticien, El hadj Seidou Bikienga, champion régional de la vaccination, a réaffirmé son engagement à soutenir la présente campagne de vaccination contre la COVID-19. Il a dit qu’il se servira de tous les canaux d’information pour sensibiliser et amener les gens à se faire vacciner. « Il faut que les gens comprennent que c’est pour leur bien », a-t-il déclaré. Pour le chef de Ziniaré, Naaba Sanem, c’est un devoir pour les autorités coutumières de s’engager pour la vaccination contre le virus. Elève, Edouard Kakou, a reçu sa dose de « Johnson and Johnson ». A l’entendre, il a voulu se protéger contre la pandémie, mais aussi protéger les autres.

Djakaridia SIRIBIE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.