Sénégal : un journaliste en garde à vue pour « divulgation de secret professionnel »

Le responsable du journal en ligne ‘’Dakar Matin’’, Pape Alé Niang est écroué au commissariat central de Dakar pour « divulgation d’informations susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale », « actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique » et « violation du secret professionnel ».

L’avocat du journaliste, Me Ly dénonce « une montagne d’hérésies, des intimidations et une tentative de museler la presse ».

La Coordination des associations de presse (CAP), faitière des organisations de la presse locale, a dit se porter aux côtés de Pape Alé Niang.

Selon certains titres de journaux, l’arrestation et la garde en vue du journaliste de Dakar Matin intervient après des articles du journaliste sur les accusations de viols visant l’opposant sénégalais Ousmane Sonko. Ce dernier, sous contrôle judiciaire et inculpé pour viols et menaces de mort depuis mars 2021 a été entendu pour la première fois jeudi 3 novembre dans cette affaire.

Une autre journaliste sénégalaise aurait été victime de « brutalité policière » alors qu’elle couvrait des manifestations interdites en lien avec l’audition de l’homme politique, des manifestations qui ont donné lieu à une vingtaine d’arrestation, selon la presse.

Le Sénégal occupe la 73e place sur 180 pays dans le classement mondial de la liberté de la presse établi en 2022 par l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

Sidwaya.info

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.