Le secrétaire général de la région, Sayouba Sawadogo, représentant le parrain, remettant à un des lauréats son attestation et son kit pour démarrer son projet agricole

La 17e promotion des apprenants du Centre de promotion rurale de Dionkélé, dans la commune de Kayan, province du Kénédougou, a achevé sa formation de deux ans en entrepreunariat agricole et artisanale moderne. Les lauréats au nombre de 50 ont reçu le 12 mars 2019 au sein dudit centre, leurs attestations et des kits pour démarrer leurs projets agricoles.

Le Centre de promotion rurale(CPR) de Dionkélé, situé dans la commune de Kayan dans le Kénédougou et à 125 kilomètres de Bobo-Dioulasso a ouvert ses portes en 1956 et rétrocédé à l’Etat en 1967. Il forme depuis 1984 dans les domaines de productions agricoles et d’élevage.

Les apprenants qui se sont succédé dans cette école sont à leur 17e promotion. Recrutés en mars 2017 dans les régions des Hauts-Bassins et des Cascades, les élèves au nombre de 50 (36 hommes et 14 femmes), ont achevé leur formation après deux ans passés au CPR. Ils ont reçu le 12 mars 2019 leurs attestations.

La cérémonie de sortie qui a mobilisé des autorités de la région des Hauts-Bassins et du ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydro agricoles, était parrainée par le gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou et placée sous le coparrainage du PDG de la société NAFASO, Abdoulaye Sawadogo. A l’occasion, le délégué des apprenants, Oumar Famory Ouattara, a soutenu qu’ils ont acquis de nouvelles techniques de productions agricoles et d’élevage qui leur permettront «de devenir des entrepreneurs agricoles».

La période d’apprentissage pratique leur a permis selon lui, de produire 45 tonnes de riz paddy, 17 tonnes de maïs et de légumineuses, 100 tonnes de culture maraichère, une cinquantaine de porcins, des dizaines de litres de miel et 3000 boules de savon. Le délégué des élèves a néanmoins soulevé quelques préoccupations dont la résolution permettra au centre d’être encore plus opérationnel.

Il s’agit notamment de l’impraticabilité de la voie menant au centre, la non fonctionnalité de certaines unités de productions, le manque de moyen de transport en commun. Ils ont également souhaité que le CPR leur décerne un Certificat de qualification professionnelle dès la fin de leur formation.

800 kg de semences améliorées offert par le parrain

Les invités ont visité les réalisations des apprenants du CPR
de Dionkélé

Le directeur du CPR de Dionkélé, Urbain Traoré, a ajouté toujours au titre des préoccupations, l’aménagement d’un bas-fond rizicole de 30 hectares et la construction de magasin de conservation d’oignons. M Traoré a prodigué des conseils aux apprenants sortants en ces termes «allez reproduire ce que vous avez appris au centre. Commencez avec vos minimes moyens avant de chercher à rêver grand.

Sachez que l’alcoolisme, le tabagisme, la toxicomanie sont des fléaux qui entravent vos succès. Soyez également des modèles dans la facilitation de l’accompagnement en milieu rural». Le représentant du parrain, Idrissa Sawdogo, directeur technique de NAFASO, a abondé dans le même sens. Il les aussi invités à mettre à profit la formation qui, selon lui, est la porte d’entrée pour la promotion de l’entreprenariat agricole et artisanale, l’intensification des productions agrosylvopastorales, l’utilisation des semences de variétés améliorées pour plus de productivité.

«Se mettre à son propre compte comme vous allez le faire, exige aussi beaucoup de courage et de volonté. Les sacrifices à consentir sont nombreux et nous les considérons comme des prix à payer pour être un bon entrepreneur», a dit Idrissa Sawadogo à ses filleuls. Il les a appelés à être vertueux en toute circonstance et de ne jamais céder face à la toute-puissance de l’avoir facile. Le PDG de NAFASO, a offert aux apprenants, 800 kg de semences améliorées de mais pour les accompagner. En plus du cadeau du parrain, chaque apprenant a reçu une attestation de fin de formation et des kits d’installation dans leur mileu respectif.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.