Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, une délégation du groupe Ecobank, le vendredi 22 mars 2019 au palais de Kosyam. Les banquiers ont traduit leur reconnaissance au chef de l’Etat pour son apport au développement du secteur bancaire au Burkina Faso.

Pour le rôle joué dans le développement de l’industrie bancaire au Burkina Faso et celui de Ecobank Burkina en particulier, le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré a reçu la reconnaissance du groupe Ecobank. C’était lors d’une audience qu’il a accordée à une délégation du groupe bancaire panafricaine, le vendredi 22 mars 2019.

« Nous avons saisi également l’opportunité pour lui présenter le nouveau directeur général d’Ecobank Burkina, Moukaramou Chanou Alao. Le président nous a prodigué des conseils pertinents et justes pour nous guider dans le développement de notre institution », a confié le directeur régional exécutif UEMOA du groupe Ecobank, Paul-Harry Aithnard.

Il a précisé qu’aujourd’hui la banque panafricaine est la deuxième du pays des Hommes intègres, avec un financement important dans l’économie mais aussi un apport dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Selon le directeur général sortant d’Ecobank Burkina, Cheikh Travaly, l’intervention de son institution dans le développement du pays est multiforme.

Il a cité notamment les émissions de bons de trésor par l’Etat burkinabè où le groupe, de manière globale, y a participé massivement. « Aujourd’hui, le groupe a un encours de plus de 250 milliards de francs CFA sur les bons du trésor et des obligations, et Ecobank Burkina tout seul a une part de 80 milliards », a indiqué Cheikh Travaly. L’autre aspect, a-t-il ajouté, ce sont les projets liés au PNDES que la banque a structurés avec une autre institution bancaire de la place pour un financement de 100 milliards de francs CFA en faveur du Fonds spécial routier.

« Avec une autre banque, nous avons mobilisé le financement de la voie de contournement. En outre, depuis à peu près de neuf ans, Ecobank est chef de file du financement du coton. A ce titre, il met des financements en place pour permettre à la SOFITEX de financer la chaine de production », a laissé entendre le DG sortant.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.