Chambre de commerce européenne au Burkina Faso : Les activités officiellement lancées

Les responsables d’EUROCHAM-BF et leurs partenaires ont édifié le public sur les opportunités d’affaires à saisir.

La Chambre de commerce européenne au Burkina Faso dénommée EUROCHAM-BF a officiellement lancé ses activités à travers un «Business meeting», regroupant des entrepreneurs européens et burkinabè, le vendredi 24 mai 2019, à Ouagadougou.

Le champ des opportunités d’affaires au Burkina Faso se consolide. En effet, la Chambre de commerce européenne au Burkina Faso (EUROCHAM-BF), créée en mai 2018, a officiellement lancé ses activités, le vendredi 24 mai 2018, à Ouagadougou.

L’installation de EUROCHAM-BF au Burkina Fao s’est déroulée au cours d’un «Business meeting», ayant regroupé la crème d’opérateurs économiques européens et burkinabè, des diplomates d’Europe, etc., Selon le président de EUROCHAM-BF, Simon Pemont, par ailleurs directeur général de ORYX énergies du Burkina et du Bénin, il s’agit d’un outil de la diplomatie économique européenne.

EUROCHAM-BF est également, à ses dires, un instrument qui facilite le développement de l’activité des entreprises européennes au Burkina Faso. Pour l’Ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne, Jean Lamy, EUROCHAM-BF est un dispositif complémentaire pour la promotion des secteurs privés burkinabè et européens et non un concurrent des entreprises déjà existantes.

Le vice-président d’EUROCHAM-BF, François Sangline et directeur général de CIMBURKINA, pour sa part, a partagé son expérience d’investisseur au pays des Hommes intègres. Il a indiqué, à cet effet, que sa cimenterie a une capacité totale de production de six millions de tonnes pour un marché de 2,3 millions de consommateurs. C’est pourquoi, il a encouragé les autres entrepreneurs à rejoindre les 15 membres ayant créé EUROCHAM-BF.

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso a été conviée à cette réunion en vue d’exposer les mesures prises pour un climat favorable aux investisseurs étrangers. Le représentant de son directeur général, Lancina Ki, a ainsi expliqué que le Burkina Faso est un eldorado, en dépit du contexte sécuritaire difficile et l’un des meilleurs réformateurs.

Lancina Ki a, également, laissé entendre que le pays des Hommes intègres va retrouver sa place dans le classement au ‘’Doing business’’ en 2020 grâce aux différentes réformes entreprises par le gouvernement. La rencontre a aussi enregistré la participation d’EUROCHAM Côte d’Ivoire par la présence de sa déléguée Oddveig Aarhus.

Elle a précisé que EUROCHAM Côte d’Ivoire a été créée en 2009 regroupant 186 membres de 11 nationalités différentes dont 18 élus. De son point de vue, cette chambre a créé 100 000 emplois directs et contribue à plus ou moins 20% au Produit intérieur brut (PIB) ivoirien.

Un des membres fondateurs d’EUROCHAM-BF, Patrick de Lalande, a encouragé les jeunes sociétés à venir s’inscrire sur la plateforme : https://trade.ec.europa.eu/tradehelp/fr. EUROCHAM-BF est une association privée qui entend soutenir ses membres et l’Etat burkinabé à la création d’un environnement favorable à la concurrence par son caractère attractif des investissements étrangers.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.