L’agence chinoise de coopération internationale est une institution mise en place en vue de formuler des orientations stratégiques, des plans et des politiques en matière d’aide étrangère.

Inaugurée le 18 avril 2018, l’agence chinoise de coopération internationale est une nouvelle institution dont l’objectif se résume à la mise en œuvre de la politique de développement et des aides internationales  de la Chine. 

A travers cette structure, les autorités chinoises veulent mieux coordonner les préoccupations inhérentes à l’aide étrangère et faire avancer les réformes en matière d’assistance technique et financière. La mission principale de l’agence consiste à identifier des programmes majeurs de développement, de les surveiller et d’évaluer leur mise en œuvre.  L’institution prend aussi en compte, de façon concertée,  des projets de développement formulés par les pays partenaires. Elle dispose de plusieurs services que sont les départements des affaires générales, des politiques et de la planification, de la supervision et de l’évaluation et de la coopération internationale. Il y a également deux départements dédiés à la coopération régionale. Dans son approche, l’agence chinoise de coopération internationale met un accent particulier sur la coopération Sud-sud afin de combattre la pauvreté. 

Pour le directeur général du département de la coopération internationale, Tian Lin, l’agence apporte de l’assistance technique et financière là où le besoin s’exprime, notamment dans les pays en voie de développement. « La Chine compte 60 millions de pauvres et travaille inlassablement à les sortir de ce cercle. En dépit de ses propres défis, le pays est disposé à soutenir les pays en voie de développement », a-t-il souligné. Pour  lutter efficacement contre la pauvreté et sécuriser la planète, indiqué M. Tian, l’agence  souscrit à l’agenda 2030 du développement durable. Dans cette dynamique, 500 projets sont financés par la Chine à travers le monde. 

Le  directeur général du département de la coopération internationale a précisé que l’agence fonctionne sur le principe de non-ingérence dans les Etats où elle intervient. « La Chine n’impose pas sa vision aux pays partenaires. L’essentiel est de privilégier la transparence dans la réalisation des projets de développement dans l’intérêt de tous. Nous œuvrons pour la connexion des pays en voie de développement pour bâtir un monde de paix  et de stabilité », a précisé Tian Lin. Dans sa conception de l’aide étrangère, l’agence, aux dires de M. Tian, s’inspire du principe « apprendre à un homme à pêcher que de lui donner du poisson ». Il s’agit de partager un savoir-faire pour aider les autres à transformer qualitativement leur quotidien. L’assistance apportée par l’agence chinoise de coopération internationale est diversifiée. Elle prend en compte, entre autres, le domaine agricole,  les infrastructures, la formation, le secteur de la santé, le développement de micro et macro projets. L’agence favorise par ailleurs des prêts à faible taux d’intérêt.

Karim BADOLO

(Depuis Pékin en Chine)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.