Le verdict du procès du coup d’Etat manqué de 2015 au Burkina Faso est tombé ce lundi, 2 septembre 2019. Le gal Gilbert Dienderé  écope de 20 ans de prison fermes, Badiel Eloi 19 ans, Jean Florien Nion et Moussa Nebié 17 ans, Le gal Djibril Bassolet 10 ans de prison fermes pour trahison, le journaliste Adama Ouédraogo dit Damiss 5 ans de prison fermes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here