L’Association des journalistes du Burkina (AJB) a remis, le mardi 17 décembre 2019 à Ouagadougou, des récompenses aux lauréats de la troisième édition du prix de la redevabilité et du contrôle citoyen en journalisme.

Tiga Cheick Sawadogo du journal en ligne Lefaso.net, est lauréat dans la catégorie « Education » du prix de la redevabilité citoyenne institué par l’Association des journalistes du Burkina (AJB). Selon le jury, le choix de son article intitulé, « Education dans le Soum : le grand abandon de l’État » est dû au courage, la détermination du journaliste et la qualité de rédaction. A la cérémonie de remise, le mardi 17 décembre 2019, il a reçu, comme les deux autres lauréats la somme de 750 000 FCFA. « J’ai juste fait un article sur l’histoire de ces enfants qui, depuis 2015 n’arrivent plus à aller à l’école. C’est un hommage aux enfants de Pobé- Mengao, de Nassoumbou, Koutoukou dont l’avenir est hypothéqué face à cette situation sécuritaire et qui n’ont pas d’avenir », a-t-il laissé entendre. C’est un sentiment de joie d’avoir ce prix, a-t-il confié et de tristesse, du moment où il évoque une situation de la province du Soum qui est une localité où l’insécurité sévit. Le prix de la catégorie « Santé » est attribué à Gnanou Pinidié de la RTB2/Dori pour son œuvre « Abandon de l’excision dans la province du Sanmatenga ». La catégorie « Économie », est attribué à Omar Zombré de la RTB/ Télé, à travers son reportage : « Bienvenue dans le clair-obscur ». Ce concours, a indiqué le président de l’AJB, Guézouma Sanogo, est une initiative qui encourage l’excellence des professionnels de médias. Il s’agit pour lui, de stimuler la production journalistique en matière de redevabilité et de contrôle citoyen par l’information budgétaire dans les trois secteurs prioritaires que sont l’éducation, la santé et les infrastructures. « Ce prix est une façon d’encourager les journalistes à être plus regardant des politiques publiques de l’Etat », a-t-il précisé. En reconnaissent le rôle participatif de la presse à l’action gouvernementale, le ministre de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou, a salué l’initiative de l’AJB qui priment les productions journalistiques de qualité. « Ce prix participe de la mise en œuvre de certains objectifs du gouvernement à travers l’axe 1 du Plan national de développement économique et social, qui consiste à réformer les institutions et à moderniser l’administration », a-t-il indiqué.

Achille ZIGANI
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.