Mgr Anselme Titianma Sanon a invité tout le monde à « penser et agir en femmes et hommes qui croient ».

L’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso, Mgr Anselme Titianma Sanon, a procédé, le vendredi 14 février 2020 à Bobo-Dioulasso, à la dédicace de son ouvrage intitulé « Présence au présent ». La présentation de l’œuvre a été faite en présence du ministre en charge de la culture et des autorités régionales.

Homme de Dieu, l’archevêque émérite de Bobo-Dioulasso, Mgr Anselme Titianma Sanou, est aussi un homme de lettre. Il vient, en effet, de mettre sur le marché, une nouvelle œuvre intitulée « Présence au présent ». La dédicace de l’œuvre a eu lieu dans la soirée du vendredi 14 février 2020, à Bobo-Dioulasso, en présence de nombreuses personnalités dont le ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango.

Cette dédicace porte à deux les dédicaces de l’ouvrage, puisqu’une première a déjà eu lieu à Ouagadougou, à l’occasion de la 15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) qui s’est déroulée du 21 au 24 novembre 2019. La présentation du livre a été faite par Léon Sanon. Il a fait savoir que l’œuvre porte sur ses première et quatrième pages un trophée de la paix et se referme également sur ce trophée de la paix. Un trophée de la paix qui, selon lui, traduit toute l’importance de la pensée sur le message véhiculé d’une part et d’autre part, met en exergue la simplicité et la profonde humilité qui caractérisent l’auteur.

Le présentateur a également laissé entendre que les sources d’inspiration de l’auteur étaient, entre autres, le coran, la bible, les rites judéo-indiens. Un tel « syncrétisme » documentaire pour Léon Sanon, « brise tout clivage dressé entre les religions et prône le dialogue interreligieux ». En résumé, Mgr Sanon, à travers « Présence au présent», met en avant la culture de la vérité, un vecteur de la paix.

Aux dires de l’auteur lui-même, c’est la recherche effrénée de l’absolue par les hommes, qui l’a poussé à produire « Présence au présent », pour apporter une certaine dose de spiritualité. Mgr Sanon a, par la même occasion, remercié le ministre Abdoul Karim Sango pour avoir pris l’initiative de la publication de l’ouvrage et le Dr Dramane Konaté, pour la mise en forme. Pour Abdoul Karim Sango, « ce livre vient combler la crise d’humanisme que le monde connaît aujourd’hui ».

Michel Kiérou KI
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.