Présidentielle de novembre 2020 : L’Alliance panafricaine pour la refondation investit Roch Kaboré

Le représentant du candidat investi, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, a brandi les symboles d’investiture de l’APR-Tiligré.

L’Alliance panafricaine pour la refondation (APR-Tiligré) a tenu, le samedi 5 septembre 2020, à Ouagadougou, son congrès extraordinaire. A l’issue de la rencontre, Roch Marc Christian Kaboré, a été investi candidat du parti à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Roch Marc Christian Kaboré a encore été désigné candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. En effet, en plus de son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et de plusieurs autres partis et formations politiques, il porte désormais les couleurs de l’Alliance panafricaine pour la refondation (APR-Tiligré) pour briguer la magistrature suprême. La cérémonie d’investiture s’est déroulée, le samedi 5 septembre 2020, à la Maison du peuple de Ouagadougou, lors d’un congrès extraordinaire sous le thème : « L’approfondissement de la démocratie dans un contexte de défi sécuritaire au Burkina Faso : la nécessité d’une refondation ».

Représentant l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité (APMP), Me Bénéwendé Stanislas Sankara, a reçu le chapeau, la flèche et le carquois, symboles de l’investiture du candidat. Il a dit être mandaté par le coordonnateur de l’APMP,
Clément Pengdwendé Sawadogo, pour traduire la reconnaissance de plus de 70
partis et formations politiques de la majorité à l’APR-Tiligré. Devant un public acquis à la cause du « parti du Dima de Boussouma », Naaba Sigri, président d’honneur, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a exprimé sa fierté pour cet acte posé par le parti.

Aussi, pour Me Sankara, à travers ce soutien politique, la victoire est déjà acquise pour le MPP qui, à l’en croire, fera dorénavant chemin avec l’APR-Tiligré, l’APMP et bien d’autres partis en vue de conquérir le pouvoir d’Etat. « Au Burkina Faso, s’il y a un homme qui incarne l’espoir et l’espérance, c’est bien le président Roch Marc Christian Kaboré », a-t-il affirmé. Selon lui, ce choix justifie ses talents d’homme de paix, de rassemblement et d’approfondissement de la démocratie. Le président de l’APR-Tiligré, Zacharia Soulga, est, convaincu que Roch Marc Christian Kaboré est « l’homme de la situation ».

Corriger les insuffisances

Les militants ont sonné la mobilisation lors de l’investiture de l’APR-Tiligré.

Il a su, a-t-il indiqué, instaurer les vertus du dialogue social et la qualité du
processus démocratique. « Durant son premier mandat, le président du Faso a engrangé beaucoup d’acquis. Mais avec la correction des insuffisances et la consolidation des acquis, c’est le meilleur candidat pour nous sur la scène politique », a déclaré Zacharia Soulga.
A l’ouverture du congrès, le président du comité d’organisation, Ibrahim Tarwendpanga Zabré, a loué les qualités du parti. A ses dires, l’APR-Tiligré n’a pas été portée sur les fonts baptismaux pour être dans les coulisses.

« L’APR est la voix du changement. Avec notre slogan -Pas un seul pas sans le peuple – nous allons inonder l’Assemblée nationale », a-t-il martelé. Le deuxième vice-président de l’APR-Tiligré, Hassane Werème, a relevé que l’insécurité est venue rappeler la nécessité d’approfondir la démocratie à travers une prise de conscience des dirigeants et de la communauté nationale. « Sans la démocratie, c’est l’insolence ensoleillée, la désinvolture grotesque et le règne de la jungle », a mentionné M. Werème.

A son avis, la démocratie doit être refondée et dynamisée au profit du peuple burkinabè, d’où l’importance du thème de la rencontre. Le président de la section Kadiogo de l’APR-Tiligré, Alexandre Dianda, a, pour sa part, salué la « forte » mobilisation des militants du Kadiogo pour soutenir les actions du parti. Quant aux congressistes, ils ont fait une motion de soutien aux forces de défense et de sécurité et appelé à une mobilisation de tous les militants lors des scrutins à venir.
Le congrès extraordinaire de l’APR-Tiligré dont le bureau est fort de 32 membres, a reçu les bénédictions de Wayalghin Naaba de Boussouma, porte-voix des coutumiers.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.