Agence française de développement au Burkina

Le directeur de l’Agence française de développement, Tanguy Denieul, en fin de mission au Burkina Faso, a été fait chevalier de l’Ordre de l’Etalon, le mardi 15 septembre 2020. Il a reçu sa distinction des mains du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré.

La nation burkinabè a témoigné sa reconnaissance à Tanguy Denieul, directeur sortant de l’Agence française de développement (AFD), le mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou. Cela, en guise de reconnaissance de ses efforts fournis pour accompagner le développement du Burkina Faso. Au nom du chef de l’Etat, le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, l’a élevé au grade de Chevalier de l’ordre de l’Etalon. Durant les quatre années passées au pays des Hommes intègres, Tanguy Denieul et son équipe ont contribué qualitativement et quantitativement au dialogue dans ce partenariat et à l’animation des mécanismes de suivi des projets et programmes de développement, selon le ministre Kaboré. Depuis 2016, M. Denieul a permis au Burkina Faso et à l’AFD de réaliser plus d’une vingtaine de projets et programmes de développement pour un volume financier de près de 350 milliards FCFA. Les secteurs de développement concernés, à écouter le chef de département en charge de l’économie, sont notamment l’éducation, l’énergie, l’eau et l’assainissement, l’agriculture, le développement urbain et la gouvernance. Pour le directeur sortant de l’AFD, cette distinction est le plus beau cadeau qu’il reçoit à la veille de son départ du pays des Hommes intègres pour lequel il dit avoir une attache. Il a confié qu’il gardera en souvenir le beau sourire et la gentillesse du peuple burkinabè. Tanguy Denieul a surtout salué la résilience des Burkinabè face aux nombreuses difficultés liées non seulement à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus mais aussi le défi sécuritaire. Lassané Kaboré a souhaité que Gilles Chausse, directeur entrant de l’AFD, poursuive les bonnes actions entreprises par son prédécesseur. Tout en lui rassurant qu’il bénéficiera d’une franche collaboration et de la disponibilité des acteurs au sein des différentes administrations du Burkina Faso, le ministre lui a souhaité la bienvenue au pays des Hommes intègres.

Pengdwendé Achille
OUEDRAOGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.