Assemblée nationale de Djibouti : Standing ovation pour Roch Marc Christian Kaboré

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré : « Tous les Peuples du monde sont solidaires et leurs représentants élus que sont les députés doivent pouvoir transcender les intérêts des pays »

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, en visite officielle à Djibouti, s’est adressé aux parlementaires du pays, le mercredi 27 janvier 2021, une intervention saluée par un standing ovation.

Composée de 65 députés, l’Assemblée nationale djiboutienne s’est donc réunie en séance spéciale, pour écouter leur illustre hôte. « C’est une fierté de recevoir le premier magistrat du Pays des Hommes intègres », a dit en guise de mot de bienvenue le chef du perchoir, Mohamed Ali Houmed, qui a profité de l’occasion pour féliciter le président du Faso pour sa brillante réélection à la magistrature suprême, à l’issue du scrutin du 22 novembre 2020.
Roch Marc Christian Kaboré, du haut de sa très riche expérience parlementaire, a donné sa vision de la place de la représentation nationale dans la marche de la gouvernance en Afrique. « Il n’y a pas d’amélioration possible de la gouvernance sans une confiance entre gouvernés et gouvernants.

C’est à ce niveau qu’apparaît le rôle essentiel des députés, pour que le Peuple continue à faire confiance à l’action gouvernementale, en vue d’apporter des réponses à ses

L’hôte de Djibouti a reçu un cadeau.

préoccupations majeures », a déclaré le président du Faso, qui a dirigé l’Assemblée nationale burkinabè de 2002 à 2012.
Il a, par ailleurs, souligné le rôle important des députés dans la mise en œuvre de la diplomatie parlementaire, avant d’engager les Assemblées nationales des deux pays, à entretenir une coopération parlementaire exemplaire.

« Tous les Peuples du monde sont solidaires et leurs représentants élus que sont les députés doivent pouvoir transcender les intérêts des pays pour faire éclore un monde plus solidaire et plus uni », a souligné le chef de l’Etat.
Sur les préoccupations majeures actuelles du continent, en termes de défis sanitaire et sécuritaire, le président du Faso se veut optimiste et invite la communauté internationale et africaine, à apporter à toutes ces questions, une riposte
« générale ».

Direction de la Communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.