Lutte contre la COVID-19 : La Chine offre du matériel de 255 millions F CFA

L’ambassadeur de Chine, Li Jian remettant symboliquement du matériel au ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

Le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo, a reçu de l’ambassadeur de Chine, du matériel antiépidémique, le mercredi 10 février 2021 à Ouagadougou.

20 000 kits de dépistage de la COVID-19 et 500 000 masques de protection d’une valeur de 255 millions F CFA, telle est la composition du matériel remis par l’ambassadeur de la République de Chine, Li Jian, au ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo, le mercredi 10 février 2021, à Ouagadougou. Selon le diplomate chinois, ce don est un arrangement spécial du gouvernement chinois au profit de deux pays d’Afrique de l’Ouest dont le Burkina Faso. Il a ajouté que cela a été possible grâce aux excellentes relations entre les deux gouvernements.

La Chine se tient toujours, a-t-il relevé, prête à se battre aux cotés des Burkinabè dans le but ultime de sauver des vies et vaincre la pandémie. « Nous allons poursuivre nos efforts dans la limite de nos moyens parce que nous sommes tous dans le même bateau, partageant le même destin, les mêmes joies et aussi les mêmes épreuves », a-t-il laissé entendre. En effet, de l’avis du ministre de la Santé, ce don vient à point nommé, au regard de la deuxième vague qui est caractérisée par une augmentation des cas. Ce geste permettra, a-t-il confié, d’accroître les capacités du secteur en matière de riposte contre la COVID-19.

« Nous saluons à sa juste valeur ce don qui va permettre d’augmenter notre capacité de riposte contre la maladie en dotant le personnel soignant et les différentes structures d’équipements de protection, en l’occurrence des masques, et aussi augmenter la capacité de diagnostic en mettant à leur disposition les kits de réactifs que nous avons reçus », a affirmé le ministre de la Santé. Il a par ailleurs réitéré la reconnaissance des autorités du Burkina à l’égard de la Chine, qui ne cesse d’accompagner le pays des Hommes intègres dans la lutte contre la pandémie.

« C’est la énième fois que la Chine, nous apporte du soutien depuis que la pandémie a commencé, cela fait déjà un an », a reconnu le ministre Ouédraogo. Li Jian a précisé que dans les prochains jours, la Chine compte travailler davantage sur le volet, non seulement du matériel, mais aussi sur celui d’échanges techniques, de formations régulières, surtout des agents burkinabè de la santé, pour renforcer encore la capacité de la lutte contre la pandémie.

Antoinette KABRE
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.