Promotion des valeurs de la maison de l’Entreprise : le Premier ministre sollicité

Au cours d’une audience avec le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, le 25 février 2021, le conseil d’administration de la maison de l’Entreprise du Burkina Faso a plaidé pour une concrétisation des valeurs qui ont justifié la création de l’institution.

Le conseil d’administration de la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (ME-BF), conduit par son président, Oumar Yugo, a été reçu en audience par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans la soirée du jeudi 25 février 2021. « Il nous a semblé intéressant de venir nous présenter au chef du gouvernement pour exposer nos grandes préoccupations sur la relance de la maison de l’Entreprise et recueillir ses conseils», a confié à la fin de l’audience le Président du conseil d’administration (PCA). Au cours de l’audience, les administrateurs de la maison de l’Entreprise ont souhaité également que le chef du gouvernement soit leur fer de lance dans le plaidoyer pour concrétiser sur le terrain les valeurs qui ont présidé à la création de l’institution.

Il s’agit d’accompagner le gouvernement dans la création de l’emploi et le développement de l’entrepreneuriat des jeunes. Une doléance qui a reçu un avis favorable, selon M. Yugo. « Nous avons demandé à ce qu’il porte notre plaidoyer au niveau des ministères en charge de l’agriculture, de l’emploi, du commerce et des finances afin que les valeurs qui ont présidé à la création de la maison de l’Entreprise soient concrétisées sur le terrain», a confié le PCA.

Une doléance acceptée par le Premier ministre, puisque celui-ci s’est engagé à examiner avec les ministères concernés, les actions à mettre en œuvre pour développer les activités de la maison de l’Entreprise, si l’on en croit à M. Yugo.

Nadège YE

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.