Vaccins contre la Covid-19: Cuba a débuté la production industrielle

Selon une information relayée par les médias cubains, la production de ses candidats vaccins Soberana 02 et Abdala (cigb-66), deux des quatre mis au point dans l’Ìle pour lutter contre la covid-19, et le processus a bien démarré dans les installations appartenant à au Groupe d’entreprises BioCubaFarma.

Cuba a démarré la production industrielle de deux ses vaccins que sont le Soberana 02 et Abdala (cigb-66) contre la Covid-19. « Nous avons intensifié le processus de conjugaison de Soberana 02 et nous avons réussi à fabriquer un lot de 150 000 doses dont nous tirons une grande satisfaction et qui marque un jalon scientifique et technique important pour le pays », a indiqué le directeur de l’Institut Finlay des vaccins ,Dr Vicente Vérez Bencomo, lors d’une rencontre avec le président de la république. L’information a été rapportée par la télévision nationale cubaine. Dr Vicente Vérez Bencomo a précisé que le deuxième lot est en cours de production et d’ajouter qu’« il y a une bonne raison d’espérer ». De son côté, la directrice des opérations du Groupe BioCubaFarma, Rita Maria Garcia, a informé le site Gramma que les premiers lots fabriqués à grande échelle seront bientôt utilisés dans les études cliniques de phase iii des deux candidats-vaccins. Soberana 02 est un produit innovant mis au point à l’Institut Finlay des vaccins, dont la nouveauté réside dans le fait qu’il s’agit d’un vaccin conjugué, dans lequel l’antigène du virus est chimiquement lié à l’anatoxine tétanique, tandis que le candidat-vaccin Abdala a été conçu au centre de génie génétique et de biotechnologie (cigb). En rappel, Cuba possède une longue expérience dans le développement et la production de vaccins. Actuellement, l’industrie biopharmaceutique nationale fabrique huit des onze vaccins utilisés dans le cadre du programme élargi de vaccination, ce qui a permis d’atteindre une couverture vaccinale proche de 100 % dans le pays, avec un impact significatif sur l’éradication de plusieurs maladies infectieuses et une réduction du taux d’incidence d’autres maladies.

 Karim BADOLO

Source : Gramma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.