Coopération Burkina-Arabie Saoudite: les « adieux » de l’ambassadeur Waleed Alhamoudi au Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le mardi 23 mars 2021 à Ouagadougou, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite, Dr Waled Alhamoudi, en fin de mission au Burkina Faso.

Après plus de quatre ans passés au Burkina Faso comme ambassadeur d’Arabie Saoudite, le Dr Waleed Alhamoudi est en fin de mission. Il est allé dire au revoir au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le mardi 23 mars 2021 à Ouagadougou. A sa sortie d’audience, le diplomate saoudien a fait savoir qu’il a fait le point de la coopération bilatérale entre les deux pays qui s’est « beaucoup » renforcée grâce au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le roi d’Arabie Saoudite, Salmane Ben Albelaziz. « Nous avons traduit au Premier ministre nos remerciements pour le rôle qu’il a joué durant notre mandat et qui nous a beaucoup facilité notre travail au Burkina Faso et a permis de renforcer nos relations bilatérales », a-t-il dit.
En termes de bilan de son séjour au pays des Hommes intègres, Waleed Alhamoudi a, entre autres, cité quatre visites du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans son pays, ainsi que celles du Premier ministre, du président de l’Assemblée nationale et d’autres membres du gouvernement. Le diplomate a aussi fait cas de la visite du président de l’Assemblée nationale saoudienne et du ministre des Affaires africaines au Burkina Faso. « Tout cela reflète la bonne coopération et les bonnes relations entre nos deux pays », a-t-il conclu.
En rappel, Ouagadougou a été le premier poste d’ambassadeur et la première expérience en Afrique pour Waleed Alhamoudi. Avant sa nomination (il a remis ses lettres de créances le 1er décembre 2016 au président du Faso), il occupait le poste de Directeur général de l’administration et des cérémonies au ministère saoudien en charge des Affaires étrangères. Diplômé en sciences politiques de l’université King Saud de Airiyadh en 1992, M. Alhamoudi a, par la suite, poursuivi des études à l’université de Houston, où il a obtenu un Master en sciences en 1999. De janvier 2008 à septembre 2015, ce docteur en philosophie de l’université Kings Collage du Royaume-Uni, a été consul du royaume d’Arabie saoudite à Londres.

Jean-Marie TOE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.